Connexion
MENU

Yuka Saso mène les Philippines au Championnat mondial junior féminin

MISSISSAUGA, ON. – Le soleil s’est pointé au Missisaugua Golf and Country Club pour le couronnement de l’équipe des Philippines au Championnat mondial junior féminin. Yuka Saso a fait fi des rafales de vent pour remporter les honneurs individuels de cette troisième édition de cet événement annuel.

« Je suis heureuse et honorée de remporter ce trophée et ce tournoi, a dit Saso, âgée de 15 ans. Je ne m’attendais pas à cette médaille d’or d’autant plus que notre équipe des Philippines en est à sa première participation à ce tournoi. Cette victoire revêt un caractère particulier pour ce groupe parce que nous nous connaissons depuis que nous sommes toutes jeunes. »

La golfeuse originaire de Santa Rosa a remis une carte de 70, moins 2, ponctuée de trois oiselets. Avec un cumulatif de 286, moins 2, Saso a été la seule à compléter le championnat avec une fiche sous la normale. Saso et ses coéquipières Nicole Constantino, de Taguig, et Sofia Angela Legaspi, de Quezon City, ont totalisé 578, plus 2, au terme des quatre journées de compétition.

« C’est toute une sensation, de s’exclamer Constantino. C’est difficile à expliquer parce que personne ne s’y attendait. Nous nous sommes contentées de jouer notre partie et tout s’est bien déroulé. Il n’y avait aucun doute dans notre esprit; nous sommes venues ici pour gagner et nous avons réussi. »

Sofia Angela Legaspi, âgée de 15 ans, a reconnu la signification de cette victoire.

« Remporter cet important tournoi signifie beaucoup, a-t-elle dit. Cette victoire nous procure de l’expérience et une forte dose de confiance. Elle nous aide aussi à obtenir des bourses d’études. La victoire pourrait aussi inspirer de jeunes golfeuses des Philippines à travailler fort et à voyager dans le but de participer à de tels tournois. »

Les tenantes du titre, Équipe Corée, ont terminé au deuxième rang, à neuf coups des championnes. Équipe États-Unis, championne de la première présentation du Championnat mondial junior féminin en 2014, a pris le troisième rang.

Après avoir entrepris la journée à égalité au sixième rang avec l’Italienne Caterina Don, de San Pietro Val Lemina, l’Américaine Jennifer Chang, de Cary, en Caroline du Nord, a joué 70, moins 2, pour se faufiler au deuxième rang à plus 4, un coup devant Don.

Les meilleures Canadiennes ont été la Québécoise Céleste Dao, de Notre-Dame-de l’Île-Perrot, et l’Ontarienne Monet Chun, de Richmond Hill. Elles ont toutes deux joué 75 et ont terminé à égalité au 16e échelon.

« Malgré les caprices de la météo, nous avons connu une semaine mémorable et excitante, a dit la directrice du tournoi, Mary Beth McKenna. De notre concours d’habiletés et notre Sommet des jusqu’au tournoi par lui-même, nous avons mis notre sport à l’avant-plan de façon positive. Je sais toutes nos joueuses ont beaucoup appris de cette compétition et ont acquis une expérience internationale inestimable. »

Pour de plus amples renseignements sur le Championnat mondial junior féminin 2016, allez à www.mondialjuniorfeminin.com.

Articles connexes