Connexion
MENU

Yohann Benson enfin en qualification finale à la PGA avec le fils de Martin Brodeur

Par Mario Brisebois (Collaboration spéciale – Au19e.ca)

Je vous dis qu’il faut être bon et encore plus patient pour espérer avoir sa chance à la PGA américaine.

Prenez la semaine de Yohann Benson: ce n’est pas une, mais deux pré-qualifications que le golfeur de Pincourt a disputées mardi et jeudi à Indian Springs, à Boyton Beach, en Floride, pour finalement atteindre la vraie qualification, lundi prochain, au PGA National, laquelle décidera enfin des élus à l’Omnium de Puerto Rico.

Le professionnel de la PGA du Québec et analyste à RDS a très bien fait les choses avec 68 mardi pour terminer 2e et encore mieux jeudi, avec 66 avec six birdies et zéro boguey, pour sceller 3e.

D’accord que Benson connaît Indian Spring comme le fond de sa main y étant professionnel-enseignant, mais que c’est néanmoins de la grosse besogne que de jouer 10 coups sous la normale pour 36 trous.

Le fils de Martin

Aussi parmi les aspirants, il y avait Anthony Brodeur, le fils de Martin et gardien de but comme le paternel avant de devenir professionnel. Il a 25 ans.

Il a joué 68 jeudi pour prendre le très respectable 7e échelon.

Mis de côté malgré 67  

 Pour continuer de montrer comment c’est ardu la vie au golf, laissez-moi aussi vous raconter l’histoire de Raoul Ménard, gagnant d’un tournoi Minor League avec un compte record de 65 au Wellington National, aussi en Floride, la semaine passée.

Lors d’une sélection du tournoi floridien SunCoast au circuit Korn Ferry lundi, Ménard, a joué 67, cinq sous la normale. C’était deux coups de trop pour aller en prolongation  pour l’obtention d’un laissez-passer.

Bravo pour la persévérance!

 

 

 

Articles connexes