Connexion
MENU

Weir sera-t-il capitaine à la Coupe des Présidents, Denis Loiselle est de retour à la présidence de Golf Québec et tous les échos du 19e

Par Mario Brisebois
Mike Weir, Adam Hadwin (Presidents Cup)

La nouvelle annoncée par son agent Rob Goulet est encore toute chaude : Ernie Els ne sera pas de retour dans le rôle de capitaine de l’équipe internationale lors de la prochaine Coupe des Présidents en 2021 à Charlotte, en Caroline du Nord.

Sans plus de préambule, il faut inscrire le nom de Mike Weir en haut de liste pour la succession.

Vainqueur huit fois à la PGA, Weir est évidemment beaucoup identifié au Tournoi des maîtres suite à sa victoire à Augusta en 2003.

Le natif de Sarnia, en Ontario, qui aura 50 ans le 12 mai et qui se joindra donc au circuit des Champions, est aussi reconnu pour ses cinq sélections à la Coupe et comment oublier celle de 2007 à Royal Montréal alors qu’il disposait de Tiger Woods, au sommet de sa gloire, au 18e trou. Il est resté associé dans le rôle d’adjoint au capitaine deux fois, dont aussi récemment qu’en décembre dernier à Melbourne, Ernie Els l’ayant retenu comme proche collaborateur après Nick Price.

Sans plus d’attente, on lance la cabale Mike Weir qui, une fois en place, s’avérerait également un formidable lobbyiste pour Montréal et Royal Montréal sur les rangs pour le retour de la Coupe des Présidents en 2023.

En plus de la Chine, l’Asie écope aussi

Au golf aussi, l’épidémie coronavirus (Covid-19) continue d’être beaucoup dans les nouvelles.  Voilà que s’ajoutent cinq événements et deux qualifications aux annulations en Chine et ailleurs en Asie.

Du nombre, il y a l’Omnium de la Chine, à Shenzhen, même s’il ne devait avoir lieu qu’à la fin avril.

LA PGA d’Europe et la LPGA ont retiré des tournois en Thaïlande, à Kuala Lumpur et à Singapour.

Les sélections de la série PGA China en Indonésie et en Thaïlande sont maintenant aussi rayées de l’agenda et le début du circuit est reporté jusqu’à ce que la situation se stabilise.

Une personne très en demande

Tel est le cas de Nicolas Quirion. D’abord engagé au club Hawkesbury l’automne dernier comme gestionnaire principal, cet ancien de Laval-sur-le-Lac a été depuis recruté dans le rôle de professionnel à Rosemère en remplacement de Vincent Cacchione promu antérieurement à titre d’administrateur.

L’art de rebondir…vite

Toujours dans le domaine des emplois, Alain Simard ne sera pas resté longtemps sur la liste des agents libres.

Après avoir appris le 10 janvier le non-renouvellement de son contrat comme pro au club Beauceville après 27 ans, Simard a été engagé le 10 février dans le même rôle au club Bellechasse lequel compte 260 membres.

Selon Dominic Racine de la PGA Québec, Royal Montréal et Le Versant selon les prochains endroits à procéder à des nominations.

Greg Norman cherche son plus grand fan

Surnommé le Grand Requin Blanc, Greg Norman a perdu ses crocs. Il lance un concours pour honorer son plus ardent partisan.

« En réfléchissant sur mes 65 ans (il les a eus la semaine passée) et mes 40 ans et plus de carrière, j’ai eu une pensée pour tous ces gens derrière moi et c’est de là où provient le concept », affirme l’ex-numéro au monde.

La personne gagnante aura droit à une rencontre avec Norman dans le sud de la Floride. Toutes les dépenses seront payées.

On peut envoyer un texte ou une vidéo via les réseaux sociaux. Il faut faire vite. Le concours prendra fin le 10 mars.

Signe avant-coureur du printemps

Un autre signe que le printemps finira par arriver même s’il nous tombe plus de neige dessus dernièrement est cette convocation de Golf Québec en prévision de son assemblée annuelle.

Ce sera samedi prochain (le 22) au club de la Vallée du Richelieu à compter de 15h.

Il est déjà entendu que Denis Loiselle sera de retour à la présidence une autre année. On le félicite d’ailleurs pour la générosité de son temps.

Un gradué du Rouge et Or au top dix en Afrique du Sud

Dans les résultats de la semaine, le Rouge et Or et l’ensemble du golf universitaire au Québec vont de réjouir de la 8e place d’Ugo Coussaud (69, 66, 71 et 69 pour un total de moins 14) au Pro-Am Dimension Data à la série Sunshine Tour, en Afrique du Sud. Éliminé à mi-chemin, Ernie Els était au nombre des participants pour donner une idée du niveau. Un golfeur de la filière française qui combine golf et études à l’Université Laval, Ugo, 27 ans, est devenu depuis sa diplômation un régulier du circuit Challenge de la PGA d’Europe, où il compte quatre trop dix.

Voici pourquoi 14 comme chiffre de la semaine ?

Tel est maintenant le nombre de quadruples roulés commis par Tiger Woods en carrière.

Celui en deuxième journée à Los Angeles vendredi s’avérait aussi son deuxième en autant de semaines.

Par ailleurs, le Tigre n’effectuera pas le voyage au Mexique qui sert une étape de la série Championnats du monde. Pariez qu’il va faire plus de temps au vert d’exercice en prévision de la défense de son titre à Augusta à compter du 9 avril.

Articles connexes