Connexion
MENU

Voici pourquoi apprendre les nouvelles règles vous mènera au succès sur le parcours

Par John Gordon

« Ce ne serait pas une mauvaise idée d’exiger que chaque golfeur doive passer un examen écrit sur les règles du golf… »

Ne paniquez pas. Ce n’était que l’opinion de J.T. Clark, rédacteur en chef du Toronto Star.

En 1915.

Ses commentaires ont été rapportés dans le magazine Canadian Golfer et le rédacteur en chef a conclu l’article par cette phrase mémorable dans la langue de Shakespeare : « Play up, play up, and play the game. And conscientiously observe the Rules and etiquette. »

Peu de choses ont changé depuis lors. La modernisation récente des règles du golf, qui est entrée en vigueur le 1er janvier, a extrêmement bien mis au point les règles et leur application. (Vous pouvez consulter les nouvelles règles ici.)

De récents incidents survenus sur les circuits professionnels ont eu un impact considérable. Les sanctions imposées après qu’un cadet ait aidé son joueur à aligner un coup et la disqualification de Sergio Garcia lors d’un événement du circuit européen, dû à son comportement inexcusable, ont suscité de nombreuses réactions.

Ce n’est pas une mauvaise chose, à mon avis. En fait, c’est positif.

Tenons pour acquis que de nombreux golfeurs amateurs respectent le strict minimum des règles et de l’étiquette. C’est bien tant qu’ils n’ont aucune incidence sur le plaisir et la sécurité de leurs collègues golfeurs et qu’ils ne publient pas de scores pour un handicap officiel. Tout score affiché à des fins de handicap doit être joué selon les règles du golf.

Pourquoi ?

Dans les mots de Clark : « Les joueurs rapportent parfois des scores bizarres, obtenus de façon étrange et qui les disqualifieraient 10 fois plutôt qu’une. »

Plus ça change, plus c’est pareil, n’est-ce pas ?

Mais à tout le moins, chaque golfeur, qu’il soit récréatif ou compétitif, devrait avoir une bonne compréhension des règles.

Bien que je ne souscrive pas au souhait de Clark qui voulait que chaque golfeur passe un examen écrit sur les règles, je pense qu’il incombe à tous ceux qui sont sérieux au sujet de ce sport de profiter de l’occasion offerte par Golf Canada.

C’est mon opinion personnelle, tout comme celle que je pense que tous les professionnels de circuits et de clubs, tous les entraîneurs de golf de tous les niveaux et tous les instructeurs de chaque programme académique de gestion professionnelle du golf devraient être certifiés pour officier les règles.

Si ce n’est pas le cas, alors idéalement, il y aurait un expert des règles (désormais appelé « officiel » en vertu des nouvelles règles) sur chaque parcours.

C’est une initiative qu’au moins une association provinciale essaie de mettre en place.

Anne Balser est responsable du développement du sport et des championnats à l’Association de golf de la Nouvelle-Écosse. En plus d’être une golfeuse accomplie (qui fut deux fois championne amateur de la Nouvelle-Écosse, championne canadienne des universités et collèges en 2010, quatre fois toute-étoile canadienne et deux fois toute-étoile américaine, alors qu’elle fréquentait l’université de Victoria), elle a appris l’importance des règles dès son tout jeune âge. Elle a récemment obtenu sa certification nationale des règles du golf.

« Ma mère était golfeuse et enseignante, alors chaque fois que mes sœurs et moi allions jouer avec elle, elle profitait de l’occasion pour nous montrer non seulement comment les règles étaient appliquées, mais aussi, comment elles pouvaient nous aider. J’ai appris que les règles ne sont pas là pour vous pénaliser, mais que de connaître ces règles peut réellement vous aider à éviter d’inscrire des coups superflus. »

Cette année, son association dirige des séminaires d’initiation aux règles dans toute la province. La première séance, tenue au Ken-Wo Country Club, a attiré plus de 70 golfeurs et golfeuses qui souhaitent à en apprendre les rudiments.

« Cela démontre que les golfeurs sont très avides de comprendre non seulement la nouvelle version des règles, mais aussi de comprendre comment un golfeur moyen peut bénéficier de la connaissance des règles de base », confie Balser.

En plus de ces visites dans les clubs, Balser a souligné que les golfeurs de partout au pays peuvent s’initier aux règles, tout en déblayant la neige avant le début de la saison, par le biais de divers contenus offerts en ligne tels que des webinaires, des vidéos YouTube et d’autres supports média.

Alison Murdoch, membre intronisée au Temple de la renommée du golf canadien qui possède un CV truffé de succès aux niveaux national et international, est accréditée au niveau national depuis plus de dix ans. Son incitation à le faire était évidente.

« En tant que joueuse, ce serait incroyablement embarrassant de prendre une décision pour moi-même ou un autre joueur et de me tromper. C’est pourquoi j’ai décidé 2008 de suivre le séminaire et de passer l’examen sur les règles. Je ne l’ai jamais regretté. »

Elle loue l’esprit de camaraderie qui règne dans la confrérie des officiels des règles dont elle fait partie durant les tournois, utilisant pour la décrire des adjectifs tels que « accueillante, encourageante, utile, éducative, enrichissante et stimulante » afin d’encourager d’autres mordus à obtenir la certification sur les règles.

« Dans mon club, ils savent que je suis une officielle des règles certifiée et on me pose souvent des questions sur une décision. C’est formidable d’être reconnue comme une ressource et je suis heureuse de pouvoir les aider. La plus grande récompense est peut-être lorsque je rends une décision et que quelqu’un me contacte après et me remercie, car je leur ai épargné une situation malheureuse puisqu’ils n’étaient pas au courant de la règle. »

Non seulement le nouveau livre des règles est-il devenu plus compréhensible et plus convivial, mais Golf Canada a également modifié son système d’enseignement des règles, qui est passé de quatre niveaux à trois, afin de le rendre plus accessible.

« Le Niveau 1 est une plateforme en ligne pour procurer à tous les golfeurs une compréhension basique des règles et leur expliquer les situations fréquemment rencontrées sur le parcours », déclare Adam Helmer, directeur des règles, des compétitions et du statut d’amateur de Golf Canada. « Elle sera bientôt disponible sur golfcanada.ca/règles et ce sera gratuit pour tous ceux qui souhaitent en apprendre davantage. »

Si vous aimez le golf, assurez-vous d’en connaître les règles.

Articles connexes