Connexion
MENU

Vanessa Borovilos de retour pour défendre son titre à la finale du Drive, Chip and Putt ; 5 jeunes Canadiens en lice

Par Adam Stanley/ Golf Canada
Vanessa Borovilos (Jamie Squire/Getty Images)

L’une des images inoubliables de la finale Drive, Chip and Putt de l’an dernier, au vénérable Club de golf Augusta National, est celle de Gary Player, vainqueur à multiple reprise du fameux veston vert, soulevant à bout portant la jeune Canadienne Vanessa Borovilos en célébration de son exploit.

Borovilos espère bien conclure le week-end de la même manière cette année.

« Je ne sais pas quel âge il a, mais je ne m’attendais pas du tout à ça, » confie en riant Borovilos de chez elle à Toronto. La famille Borovilos s’envolera pour Augusta, en Géorgie, dès vendredi.

« Après ma victoire, j’ai eu le sentiment qu’un énorme poids m’avait été retiré des épaules. J’étais juste soulagée et heureuse. »

Borovilos, qui en était à sa troisième participation à l’événement en 2018, a également concouru en 2015 et 2016 (terminant respectivement 4e et 5e) et est devenue la deuxième Canadienne à remporter sa division à la finale Drive, Chip and Putt. En 2017, sa compatriote Savannah Grewal s’était emparée de la palme de la division Filles 14-15 ans.

Borovilos attribue le succès de l’an dernier à son régime d’entraînement assidu, mais tout de même amusant.

Elle fréquente la Hollycrest Middle School à Toronto, où elle fait partie d’un programme d’athlètes d’élite dont l’horaire adapté lui permet de terminer l’école plus tôt chaque jour. Elle joue au Club Credit Valley sous la direction de Doug Lawrie, le directeur de l’enseignement du golf de ce club situé à Mississauga, en Ontario.

Elle affirme avoir œuvré avec Lawrie afin de peaufiner son élan en vue de la finale nationale, et tout particulièrement l’atterrissage de ses approches.
« Le terrain d’exercice est large d’environ 40 verges, mais semble beaucoup plus étroit quand je suis vraiment là-haut, » avoue Borovilos.

Cette ex-compétitrice aux Championnats Premiers élans, commandités par Acura — l’équivalent canadien de Drive, Chip and Putt — a aussi affirmé être très inspirée par Brooke Henderson dans sa quête d’un second titre à Augusta.  « Elle réussit à bien se concentrer lorsque ce sont des coups qui comptent. Quand elle a remporté l’Omnium féminin CP (NDLR L’an dernier à Wascana), je l’observais et elle a bien exploité chaque coup, » relate Borovilos, qui veut rejoindre éventuellement Henderson sur le circuit de la LPGA.

Il y a un an, après avoir conclu la ronde finale du tournoi ANA Inspiration. Henderson avait confié à la Presse canadienne qu’elle avait vu Borovilos remporter son titre aux finales Drive, Chip and Putt. « Qui sait, » avait dit Henderson, « peut-être que je la verrai un jour en LPGA. » Quatre autres jeunes canadiens participent à la finale nationale de Drive, Chip & Putt cette année à Augusta National, mais Borovilos est la seule du groupe à y faire un retour.

Les qualifications locales pour l’édition 2019 ont eu lieu dans plus de 250 sites aux États-Unis l’été dernier. Il y avait 50 épreuves sous-régionales, puis seulement quelques épreuves de qualification régionale sur des parcours de premier plan tels que TPC Sawgrass, Torrey Pines, Chambers Bay, Whistling Strait, Bellerive et le Winged Foot (où a concouru Borovilos), tous des parcours qui ont déjà accueilli des championnats majeurs.

C’est un total de 80 finalistes, garçons et filles ayant remporté les finales régionales de leurs groupes d’âge, qui ont mérité leurs places pour la finale nationale à Augusta National.

Borovilos a déclaré qu’il était important pour elle de revenir et elle est heureuse d’avoir la possibilité de le faire cette année encore. « Je me suis vraiment entraînée fort pour y arriver, » dit-elle. « J’ai dû participer à plusieurs épreuves pour en arriver là, donc je suis vraiment heureuse d’être de retour. »

AUTRES PARTIPANTS CANADIENS À LA FINALE 2019 DE DRIVE, CHIP AND PUTT  

Nom : Carter Lavigne
Catégorie : Garçons 7-9 ans (qualifié au Club Winged Foot)
Lieu de résidence : Moncton, Nouveau-Brunswick
A commencé à jouer au golf : 4 ans
Ses golfeurs préférés : Jordan Spieth et Brooke Henderson

Nom : Andy Mac
Catégorie : Garçons 10-11 ans (qualifié au Club Winged Foot)
Lieu de résidence : Candiac, Québec
A commencé à jouer au golf : 5 ans
Ses golfeurs préférés : Jordan Spieth et Lydia Ko

Nom : Anna Huang
Catégorie : Filles 10-11 ans (qualifiée à Chambers Bay)
Lieu de résidence : Vancouver, Colombie-Britannique
A commencé à jouer au golf : 4 ans
Golfeur préféré : Tiger Woods

Nom : Nicole Gal
Catégorie : Filles 14-15 ans (qualifiée au Club Winged Foot)
Lieu de résidence : Oakville, Ontario
A commencé à jouer au golf : 5 ans
Golfeurs préférés : Jordan Spieth et Sandra Gal

 

Articles connexes