Connexion
MENU

Un trou d’un coup permet à Amy Olson de se hisser en tête à l’Omnium des États Unis

Par La Presse Canadienne
Carmen Mandato/Getty Images

HOUSTON — Amy Olson a ramené son score cumulatif sous la normale

à l’aide d’un seul élan, un trou d’un coup avec un fer-8 au septième trou, jeudi, avant de poursuivre sur cette lancée pour une carte de 67, quatre coups sous la normale, et une avance d’un coup à l’Omnium de golf féminin des États-Unis.

Olson, qui a accumulé les triomphes à l’Université North Dakota State mais qui est toujours en quête d’une première victoire en sept ans sur le circuit de la LPGA, fait partie d’un groupe de 11 joueuses à avoir inscrit des scores inférieurs à 70 sur les parcours Cypress Creek et Jackrabbit.

Pour la toute première fois, les organisateurs ont décidé d’utiliser deux terrains pour les rondes initiales à cause de la tombée du jour plus hâtive en décembre.

Moriya Jutanugarn a réussi à éviter les bogueys sur le parcours Jackrabbit pour une ronde de 68. Elle partage le deuxième rang avec Hinako Shibuno (Cypress Creek) et A Lim Kim (Jackrabbit).

Des 156 joueuses inscrites, seulement 36 ont affiché des scores égaux ou inférieurs à la normale.

Les deux Canadiennes qui participent à la compétition ne sont pas de ce groupe. Brooke M. Henderson a ramené une carte de 72, ce qui la laisse à égalité au 37 rang. Sa compatriote Alena Sharp a dû se contenter d’un score de 75, et elle occupe le 89 rang, ex-aequo avec 17 autres golfeuses.

Par une journée parfaite, les scores enregistrés jeudi ont démontré parfaitement que le club de golf Champions allait offrir un test difficile.

« Nous avions un temps absolument parfait aujourd’hui, et la meneuse affiche un score de moins-4 », a constaté Stacy Lewis, membre au club Champions après sa ronde de 72.

Articles connexes