Connexion
MENU

Un talent Céleste

Par Chris Stevenson
(Brooke Henderson & Celeste Dao)

SHOAL CREEK, Alabama — Sur le premier tertre du Shoal Creek Club mercredi, Céleste Dao posait fièrement pour la photo.

La golfeuse de 17 ans, originaire de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, QC, et membre de la Formation de développement de Golf Canada était d’autant plus fière qu’elle posait aux côtés de son idole, la vedette du golf féminin canadien Brooke Henderson. Toutes deux s’apprêtaient à jouer une ronde d’entraînement préparatoire à l’Omnium féminin des États-Unis qui prend le départ jeudi.

Dao, qui s’est qualifiée pour ce deuxième tournoi majeur de la saison de golf féminin grâce à des rondes de 71 et 69 au Cape Cod National Golf Club la semaine dernière, voulait que ce grand moment de sa jeune carrière soit immortalisé, car jamais elle n’aurait cru vivre une telle expérience si tôt en carrière.

« Je ne me voyais pas déjà ici, avoue-t-elle. Si vous m’aviez demandé en janvier quels étaient mes objectifs cette année, je n’aurais pas parlé de l’US Open. C’est un niveau très élevé pour moi. Le simple fait d’être ici, ça me rend tellement heureuse! »

Après une ronde d’exercice en compagnie d’Alena Sharp de Hamilton, lundi, et neuf trous avec Henderson mercredi, Dao était ravie de la générosité de ces deux compétitrices chevronnées qui ont gentiment accepté de la prendre sous leur aile en cette semaine de tournoi majeur.

« C’était extraordinaire de jouer avec les meilleures Canadiennes », a déclaré la jeune Québécoise après sa ronde de mercredi avec Henderson.

Et qu’a appris Dao?

« Henderson est excellente sur les verts, répond-elle. Je la regardais prendre des notes avec sa sœur (son aînée et cadette Brittany) et tout calculer. Elle en fait beaucoup plus que moi. C’était vraiment intéressant de voir ça, et aussi comment elle choisit ses cibles au tertre de départ. »

Henderson, 20 ans, dit qu’elle était heureuse d’aider sa jeune compatriote, se rappelant l’époque pas si lointaine où, adolescente, elle était si excitée de se retrouver sur une scène aussi grandiose.

« C’est plaisant de voir éclore ces jeunes Canadiennes prometteuses, dit Henderson. Céleste jouait très bien aujourd’hui. Je pense qu’elle est pas mal excitée d’être ici, et à raison. C’est vraiment fabuleux. Ce fut pour moi une des plus belles expériences de ma vie. Elle va adorer sa semaine, c’est sûr. »

Dao affirme que son objectif cette semaine se résume à « observer les filles au jeu et acquérir le plus d’expérience possible. Côté score, je vais essayer de me qualifier. »

L’adolescente ajoute que Sharp lui a donné de bons conseils sur la façon de gérer son stress sur la plus grande scène du golf féminin.

« Elle m’a beaucoup parlé, a partagé des trucs pour alléger la pression sur le premier tertre, raconte Dao. Elle m’a dit de suivre ma routine, de respirer et de respecter mon plan. “C’est normal de ressentir le stress, elle m’a dit. Profite du moment et vas-y!” »

Dao a passé les trois derniers mois à Victoria, C.-B., avec la Formation nationale de développement. Elle a obtenu son premier titre international début mai au Championnat junior féminin du Mexique, quand sa ronde finale de 66 lui a valu d’affronter et de défaire en prolongation sur trois trous la Mexicaine Corey Lopez.

« C’est une année formidable, de dire Dao. Chaque pas est plus grand, pour moi, à mesure que j’essaie d’atteindre des objectifs plus élevés. Jusqu’ici, c’est extra! »

Elle ajoute que cette expérience à l’Omnium féminin des États-Unis l’aidera pour la suite de la saison.

« Ça va me donner un bon élan. Le simple fait d’apprendre toutes ces choses aux côtés des plus grandes golfeuses, ça aide tellement. »

Articles connexes