Connexion
MENU

Un fort début de saison 2020 en PGA permet à Hadwin de lorgner un retour à la Coupe des Présidents

Par John Chidley-Hill/ La Presse Canadienne
Adam Hadwin (Getty Images)

Lorsqu’on interroge Adam Hadwin quant à ses objectifs professionnels, il mentionne immanquablement son désir de participer à la Coupe des présidents.

Le produit d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a fait ses débuts dans cette épreuve internationale par équipe il y a deux ans et ce fut un moment charnière de sa carrière. Après deux résultats top cinq pour entamer la saison 2020 du circuit PGA TOUR, Hadwin est bien placé pour faire un retour à la Coupe des Présidents du 9 au 15 décembre. Et le golfeur de 31 ans se réjouit de l’occasion de se replonger dans l’ambiance de cette prestigieuse.

« Cela me trotte en tête depuis la conclusion de la dernière édition, » a dit Hadwin. « Ce fut une expérience incroyable. De faire partie d’une équipe est un événement plutôt rare au golf. De faire partie d’un groupe d’individus si talentueux qui sont unis vers un même but est très spécial. »

Bien que la formation internationale dont Hadwin faisait partie au Liberty National Golf Club en 2017 se soit inclinée 19-11 face aux États-Unis, il a eu la piqûre.

« Je sais que nous avons été lessivés par les Américains, mais c’était quand même une expérience incroyable de côtoyer les meilleurs joueurs au monde, » ajoute Hadwin. « Une fois que vous en avez fait partie, vous ne voulez pas être laissé de côté. »

« Je n’ai pas assez bien joué l’an dernier pour faire partie du top huit et j’ai vraiment senti le besoin de faire du bon travail lors des événements de l’automne avant qu’il (Ernie Els) ne choisisse son équipe. »

On s’attend à ce qu’Els effectue quatre sélections – les choix du capitaine – lors de la semaine du 4 novembre.

Hadwin a réalisé de bonnes performances en début de saison 2020. Il a inscrit un score total de moins -16 pour terminer deuxième à l’Omnium Safeway, puis a remis une carte finale de moins -20 pour conclure la semaine à égalité au 4e rang lors de l’Omnium Shriners Hospital for Children.

Avec deux résultats top 5 consécutifs, Hadwin se retrouve cette semaine cinquième au classement de la Coupe FedEx avec 415 points, à la veille de l’Omnium de Houston.

Le jeu inspiré d’Hadwin a attiré l’attention d’au moins une autre personne : son compatriote Graham DeLaet, qui a lui-même pris part à la Coupe des Présidents en 2013.

« Je serais surpris qu’Ernie (Els) ne lui donne pas l’occasion de jouer à Melbourne. Je pense qu’il le mérite, » a affirmé DeLaet à Golf Canada plus tôt cette semaine. « Il a de l’expérience. Il y a de nouveaux visages dans cette équipe, donc je crois que de pouvoir compter sur cette expérience serait utile. Il joue très bien par les temps qui courent, ce qui est agréable à voir. »

Le départ canon d’Hadwin ne lui a pas seulement permis d’espérer un retour à la Coupe des Présidents, il a aussi considérablement simplifié le reste de sa saison en PGA.

« Cela aide certainement. Cela m’enlève pas mal de pression pour le reste de la saison, » a dit Hadwin. « Non pas que je vais me détendre et me contenter de ce bon départ mais, de me retrouver en une bonne position avec un tas de points FedEx aussi, cela met bien la table pour le reste du calendrier. »

« Je sais déjà que je n’aurai pas à m’inquiéter pour mon emploi à la fin de l’année. Plus que tout, cela valide tous les efforts que nous (son équipe) avons investi. »

Hadwin passera quelques semaines chez lui à Phoenix avant de se rendre en Asie pour le Championnat ZOZO, tenu à Chiba, au Japon, puis pour le HSBC Champions, un événement du World Golf Championship ayant lieu à Shanghai.

Circuit PGA TOUR – Mackenzie Hughes, de Dundas, en Ontario, sera dans le premier groupe à prendre le départ du trou n° 1 à l’Omnium de Houston, jeudi. DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, Michael Gligic, de Burlington, en Ontario, David Hearn, de Brantford, en Ontario, et Roger Sloan, de Merritt, en C.-B., seront également de la partie au Club de golf de Houston.

Articles connexes