Connexion
MENU

« Un dur coup pour nos pros alors que les gens ont la piqûre »… et autres infos

Par Mario Brisebois (Collaboration spéciale – Au19e.ca)

Ajoutez donc aussi les centres de golf ou d’entraînement à l’intérieur qui joignent le club des fermetures au moins jusqu’au 9 février suite à «électrochoc» du Premier ministre François Legault.

Ce sont toutes les activités sportives et de loisirs à l’intérieur qui deviennent interdites sauf le hockey même si le Canadien ne jouera pas «à la maison» avant le 28 janvier. La Ligue de hockey junior majeur du Québec sera aussi en action la semaine prochaine dans des villes bulles.

Le décret précédant permettait les cours en solo ou en groupe avec huit élèves pour un prof, mais c’est maintenant «Nyet!», à part les programmes golf-études qui pourra reprendre, lui, le 18 janvier. C’est confirmé.

Les snowbirds restés au nord

En bon citoyen, le golf dans la province se résigne, mais…

«C’est un dur coup du côté des revenus pour nos professionnels-enseignants», affirme Dominic Racine, le directeur général de la PGA du Québec au double chapeau étant également président de la Table de concertation de l’industrie.

«C’est d’autant plus le cas que les gens avaient retrouvé l’été dernier la piqûre comme le montrent les chiffres élevés de participation partout», mentionne-t-il.

«Dans les autres très bonnes raisons pourquoi le golf en salle allait être occupé est que beaucoup de nos «snowbirds» restent ici cette année», ajoute le d.g.

Une autre époque 

Il reste le golf virtuel. Au printemps, la PGA du Québec avait demandé et mis en ligne des capsules-conseils sur son site pour le grand public.

Le golf hivernal a bien changé. Loin est l’époque des salles paroissiales sans fenêtres où qu’on installait une toile du plancher au plafond pour stopper les balles frappées sur un tapis de caoutchouc souvent trop usé.

Il existe maintenant des locaux appropriés et plein de simulateurs électroniques pour évoluer sur les plus célèbres parcours au monde, des ligues et même un 19e trou en temps normal pré-pandémie qui ne l’est plus.

Des investissements continuent d’être faits.

«À Laval-sur-le-Lac, Rémi Bouchard et Steven Brosseau, président de la PGA provinciale, ont installé un écran pour les membres restés ici», ajoute Dominic Racine.

Le 20 mai dernier, le golf avait été le premier sport déconfiné par la Santé publique.

Birdie…

Il va à notre nos filles qui vont bien en Floride dans les grands événements des rangs amateurs. Après la victoire de Brigitte Thibault au tournoi Dixie de Palm Aire (Pompano), avant Noël, Céleste Dao a entrepris 2021 avec une 5e place aux Internationaux d’Orlando.

Souvenez-vous que le championnat féminin du Canada aura lieu à Royal Montréal l’été prochain.

… et double bogey 

Même si on les aime bien, Annika Sorenstam et Gary Player ont définitivement levé la tête en acceptant une décoration d’honneur de Donald Trump. On est d’accord que ce n’est pas la meilleure idée ces temps-ci.

Silence, SVP!

Voilà la très belle occasion ratée à Hawaii en fin de semaine par Justin Thomas, 3e au tournoi des Champions Sentry gagné par Harris English. En beau ?$#$ après avoir raté un roulé de quatre ou cinq pieds pour la normale, il a tenu des propos homophobes captés par les micros de la télé.

Dernière heure

La PGA américaine a voté dimanche soir le retrait au parcours Trump Bedminster, au New Jersey, de la présentation de son championnat national en 2022 malgré les coûts déjà investis.

La PGA compte presque que 20 000 membres et le réseau Trump au golf, 17 clubs.

Espoir! 

Les journées ont commencé à allonger en luminosité…

 

Articles connexes