Connexion
MENU

Un autre tour du chapeau à la PGA du Canada cette année ? ; nouveaux noms, mais même générosité, et autres échos du golf

Par Mario Brisebois
Marc-Étienne Bussières (Photo: Gary Yee)

Une première partie de la réponse sera connue aussitôt que ces jours-ci alors que la PGA du Canada tient du 25 au 28 juin son championnat chez les professionnels Taylor Made Adidas Golf au club Whistle Bear à Cambridge, en Ontario.

L’année dernière fut celle d’un rarissime tour du chapeau d’une même province avec Pierre-Alexandre Bédard, de Cap Rouge, Serge Thivierge, de la Vallée du Richelieu, et Marc-Étienne Bussières, de LongChamp, qui ont balayé les titres nationaux chez les pros, les vétérans et les adjoints.

Bien que les tournois ne se gagnent pas dans une chronique, force est de reconnaître que le Québec possède un solide historique dans les championnats au pays.

Depuis sa relance du Championnat en 2011, six des huit titulaires de la PGA canadienne sont du Québec, dont les trois derniers en incluant Bussières et Jean-Phlilip Cornellier, de Pinegrove, avant Bédard.

Bussières, Bédard et Dave Lévesque, du Château Bromont, arrivent au Championnat classés respectivement 1er, 2e et 5e au classement pancanadien des points.

À noter aussi que Bédard, un gaucher qui a appris son golf à Chibougamau, tente de   devenir le premier à réussir le doublé depuis George Knudson en 1976 et 77.

Réussite contagieuse

Chez les seniors, trois des cinq derniers gagnants sont d’ici en comptant Claude Grenier (il est de Sherbrooke quoiqu’il fasse carrière en Autriche) et Rémi Bouchard ayant précédé Thivierge aussi couronné chez les super-seniors.

Par sa part, Bussières a dans sa mire un tour du chapeau personnel chez les adjoints avec ses victoires en 2017 et 18.

Chez les pros qui jouent pour la somme de 70 000$ à Whistle Bear, la formule reste la même avec deux jours de qualification (mardi et mercredi) afin de déterminer les seize joueurs aux éliminatoires (jeudi et vendredi0 ) au jeu par trou à raison de deux matchs quotidiens.

Le championnat senior suivra au début août au Carleton Golf and Yacht Club (Ottawa) suivi des adjoints à Osprey (région de Toronto), à la mi-septembre.

Mais auparavant, il y faudra surveiller le championnat féminin DCM de la PGA canadienne, lequel retourne au Ladies Golf Club du 2 au 4 juillet. Ex-membre permanente de la LPGA et entraîneure à Golf Canada, Sara-Maude Juneau, maintenant associée au Manoir Richelieu, est au nombre des inscrites et conséquemment des favorites.

Évidemment qu’on sera proche pour vous garder informé.

Toujours la même générosité…

Une semaine intense s’amorce en ce retour du premier de deux longs congés avec le début de la présentation mardi et mercredi des Coupes Jean C. Monty et Hélène Desmarais auparavant connues comme la Coupe Memphrémagog au club du même nom.

Si l’appellation change pour prendre l’appellation des deux généreux donateurs, l’essentiel est que la générosité demeure avec deux montants de 40 000$ à partager entre seulement dix talents (cinq professionnels et cinq amateurs) de la «relève» parmi les invités.

Il en sera de même avec le volet féminin à suivre les 10 et 11 juillet, les deux étant sous l’égide de Golf Québec.

Le concept est strictement d’aider la nouvelle génération dans le développement de sa carrière. Il n’y a pas de publicité. Il n’y pas de spectateurs. Sachez que c’est tellement privé que même les joueurs n’ont pas droit à l’accompagnement des proches!

Les 40 000$ à la fin des 36 trous sur un parcours de niveau très hautement sélectif seront versés sous forme de bourses pour défrayer les dépenses en tournois ici et ailleurs via la Fondation Golf Canada.

Gagnant de 10 000$ l’an dernier, Raoul Ménard, de Pinegrove, est sur place pour défendre son titre.

«Cette présentation est beaucoup notre Tournoi des maîtres au Québec», avait dit  élogieusement Ménard au sujet du protocole avec son succès.

Hugo Bernard, d’Équipe Canada, est de retour du circuit PGA Tour Canada pour l’occasion, mais Marc-Étienne Bussières et Pierre-Alexandre Bédard sont absents coincés dans un conflit d’horaire avec le Championnat de la PGA du Canada, ce qu’il faudra revoir surtout suite à l’abrupte et tardive cessation des opérations de CCPT.

Cela dit, bravo à Madame Desmarais et Jean C. Monty pour leur implication en espérant que d’autres donateurs et clubs s’ajoutent ailleurs.

Golf… écologique

On voyage jusqu’en Colombie-Britannique afin de décerner le prix du birdie de la semaine à la ville d’Osoyoos et le club de golf du même nom pour leur conscience à l’environnement.

Afin d’éviter l’utilisation de 1000 bouteilles en plastique et plus au cours de la semaine du championnat canadien «mid-am» cet été avec des températures de 30 degrés et davantage, les élus de la municipalité ont débloqué un budget spécial de 2000$ pour l’achat de contenants isolants et permanents avec les logos de Golf Canada et de l’événement qui permettra le ravitaillement à volonté avec effet zéro sur la nature.

En direct du 19e

* Vainqueur du Championnat Travelers à la PGA en fin de semaine, Chez Reavie avait effectué ses débuts chez les professionnels en passant par l’Omnium de Montréal et en terminant 3e au club de l’Ïle de Montréal en 2004, rappelle son cadet Pierre-Oliver Simard.

* Ajoutez le nom de Denis Morel, arbitre de plus de 1000 matches dans le LNH à titre de nouveau membre du club des trous d’un coup. Son as a été enregistré au Mirage. Sa «blonde» Debbie en compte deux.

* Selon un sondage Flagstick.com, 90% des répondants estiment que Brooke Henderson va atteindre le plateau de dix victoires cette année. Elle en compte deux au calendrier en cours.

Citation

«Jouer avec Jack Nicklaus, c’est comme être un prêtre qui sert à la messe du… Pape!»

-Brett Favre, membre du Panthéon de la LNF, impressionné suite à un 18e trou- exhibition avec le plus grand de tous les temps dans le cadre de la visite de la série des Champions au Wisconsin la semaine dernière.

Articles connexes