Connexion
MENU

Trou d’un coup et Albatros par le même joueur à Beaconsfield !

Par Mario Brisebois (Collaboration spéciale – Au19e.ca)

On entend souvent dire que le golf en novembre c’est bon pour «prendre de l’air». Ce n’était pas le cas de Matthew Brues au club Beaconsfield le 6 novembre.

L’étudiant de McGill s’est offert tout un cadeau style Le livre des records Guinness pour son 21e anniversaire les jours suivants lors de la Classique de l’automne.

Dans un exploit tenant du jamais vu à Beaconsfield pourtant centenaire et partout ailleurs de fait, le gaucher y est allé d’un trou d’un coup au 15e avant d’enchaîner avec un albatros au 18e.

Probabilités défiées

Au 15e, Brues a frappé un fer numéro huit sur la distance de 175 verges avant de suivre au 18e avec un fer numéro six aidé par le vent sur la distance de 195 verges.

Bien sûr que c’est énormément d’émotions pour le franc-tireur Matthew Brues en moins d’une heure.

Journaliste à The Gazette, John Meagher a effectué la recherche. Les probabilités de réussir un trou d’un coup sont d’une sur 12 000 et un albatros d’une sur six millions tellement c’est encore plus rarissime.

Imaginez donc maintenant la sensation d’accomplir les deux cela en moins d’une heure!

Jonathan Moreau passe de Chicoutimi à Rimouski (Bic) 

L’automne demeure exceptionnellement chaud dans le domaine de l’emploi à la PGA du Québec.

Le plus récent changement concerne Jonathan Moreau, lequel quitte après neuf ans le poste de professionnel de Chicoutimi pour devenir pro-directeur général au club Bic à Rimouski.

C’était depuis 2012, donc neuf ans, que Moreau était à la barre à Chicoutimi, où il a fait sa marque avec son enseignement notamment auprès des juniors dans l’ensemble de la région avec le programme golf-études et sa boutique en ligne Horizon.

Dans une entrevue accordée à Dave Ainsley, du Quotidien, Jonathan Moreau s’est montré très reconnaissant pour les années passées au Saguenay.

Au Bic, Moreau succède à Michel Blier parti à la Vallée du Richelieu.

«La décision n’a pas été facile. Je n’étais pas certain (de vouloir partir) au début. Les entretiens m’ont convaincus. J’ai aimé mon expérience. On ne sait jamais ce qui peut survenir», de déclarer Moreau qui avait avisé  la direction de Chicoutimi de sa démarche.

Il offre son aide pour trouver un remplaçant.

Il s’agit d’un retour dans sa région natale du Bas du fleuve pour Jonathan Moreau, celui-ci étant de Matane et sa conjointe demeure à Rimouski, ce qui devient un transfert naturel.

Autres infos…

Le prolongement de contrat Carl Bouchard à la direction générale de Chicoutimi est toutefois confirmé.

Dans les autres déménagements. Rémi Bouchard a pris la direction de Laval-sur-le-Lac, Jim Vandette, de Kanawaki et Steve Deschênes, de Summerlea.

Pinegrove et maintenant Chicoutimi ont des postes à combler. Continuez de nous suivre. Un club très majeur de Montréal s’ajoutera à la liste bientôt.

Articles connexes