Connexion
MENU

Tour du chapeau de la jeune Céleste

Par Mario Brisebois (Collaboration spéciale – Au19e.ca)
(Bernard Brault/Golf Canada)

Juillet a toujours été et demeure le mois des championnats provinciaux au golf québécois et cela se poursuit cette semaine avec celui chez les amateurs masculins… à Ottawa.

Avant d’y aller d’une explication géographique au sujet du site de présentation, allons-y d’abord d’un bilan jusqu’ici afin de célébrer le talent chez la jeunesse.

Céleste Dao, de Summerlea, continue de balayer vraiment tout sur son passage, cela qu’importe le groupe d’âge.

La semaine dernière au club Beauceville, Dao a complété à 16 ans son tour du chapeau de la saison dans les titres provinciaux en ajoutant les titres chez les juniors et les juvéniles à celui dans les rangs amateurs six jours plus tôt.

Ce fut toutefois plus compliqué cette fois que chez les adultes à Dufferin Heights, où elle avait littéralement survolé la compétition pour l’emporter par la ronflante marge de sept coups. En Beauce, elle a su montrer que la ténacité comptait parmi ses atouts en comblant un déficit de huit coups après le scintillant 65 de Brigitte Thibault, de Laval-sur-le-Lac, en ouverture, et coiffer celle-ci par un coup au fil en vertu son cumulatif de -5.

Maude-Aimée LeBlanc, Isabelle Beisiegel, Michèle Guilbault, Judy Darling-Evans, et Jocelyne Bourassa sont parmi celles qui ont auparavant été reines chez les juniors et les amateurs en même temps ce qui s’avère une très intéressante liste de référence pour Dao.

Toujours sur la scène féminine, une mention à Marie-Thérèse Torti, de la Vallée du Richelieu, pour son deuxième succès en carrière chez les séniors.

TELS PÈRES, TELS FILS… CHAPEAU SUMMERLEA

Christopher Vandette, un autre espoir de Summerlea âgé de 15 ans, est aussi reparti de Beauceville avec le doublé junior/juvénile qu’il a ravi par un coup devant Louis-Alexandre Jobin-Colgan, de Cap Rouge.

En passant, les gênes ne sauraient mentir dans ces deux cas. Christopher est le fil de Jim Vandette, professionnel en titre au club Summerlea, et Louis-Alexandre est celui de l’entraîneur Frédéric Colgan de l’Académie du même nom à Québec et les environs.

Une autre mention va au club Summerlea. Sur les 300 parcours et plus du Québec, il est rarissime que les deux titulaires juniors proviennent du même endroit ce qui veut dire qu’il s’y fait de belles choses par les gens en place pour la relève.

POURQUOI UN CHAMPIONNAT D’ICI À OTTTAWA?

Oui, le championnat du Québec chez les amateurs a lieu de lundi à jeudi cette semaine en… Ontario, plus précisément au club Eagle Creek, maintenant une propriété de ClubLink.

Pour des raisons logistiques, notamment la distance des tournois au Québec étant plus à proximité que Toronto, la région d’Ottawa a toujours fonctionné selon la gouverne de Golf Québec.

L’Association de l’Ontario avait fait peu élégamment du maraudage il y a quelques années, mais un certain nombre de clubs sont demeurés fidèles au Québec, dont le club Eagle Creek à Dunrobin, en Ontario.

Eagle Creek a été fondé en 1991 et opéré pendant plus de quinze ans par l’homme d’affaires André Lacasse.

Le terrain a été dessiné par l’ex-champion des États-Unis et commentateur Ken Venturi. La localisation n’est pas très loin du domicile des Sénateurs d’Ottawa, à Kanata.

Il faut savoir que la présentation cette année est historique étant celle du centenaire du plus ancien rendez-vous provincial. L’Omnium canadien a été institué plus tôt (1904 versus 1909) au club Royal Montréal, mais il est la juridiction de Golf Canada.

L’UNIVERSITÉ AVANT LE GOLF POUR JOEY POUR LE MOMENT

Deux absences notoires sont celles de Hugo Bernard, de Laval-sur-le-Lac, et Joey Savoie, de Pinegrove.

Ils ont de bonnes raisons.

À titre de champion du Canada chez les amateurs en 2016, Bernard a été invité à joindre cette semaine Dustin Johnson, Jim Furyk, Ernie Els, Bubba Watson et autres grands noms de PGA à l’Omnium canadien RBC, lequel offre six millions de dollars à partager au club Glen Abbey, à Oakville, en Ontario.

« Mon but est de me qualifier aux rondes du week-end et faire ma place parmi les trente premiers », dit-il.

Depuis sa deuxième place au Duc de Kent au début du mois, Savoie est, lui, retourné au pays de P.K. Subban, soit à l’Université Middle Tennessee. Il s’est inscrit à une session d’été.

« Cette décision permettra à Joey de compléter ses études en décembre ce qui s’avère excellent pour l’élaboration du plan pour la suite en 2018 », mentionne Daniel Langevin, entraîneur de Savoie.

Langevin est un homme occupé ces temps-ci : il est aussi le conseiller d’Hugo Bernard, pour lequel il a agi dans le rôle de cadet au circuit Mackenzie-PGA TOUR Canada, qui a fait escale au club Quatre Domaines la semaine dernière.

Deux précisions : Christopher Vandette pourrait réaliser le tour du chapeau à l’instar de Céleste, sa co-membre à Summerlea, étant des inscrits à Ottawa.

Pour montrer que les liens Ottawa-Québec vont rondement… au golf, Robert Bissonnette, successeur de Marcel-Paul Raymond à la présidence de Golf Québec depuis cette année, est justement de la région Ottawa/Outaouais très grouillante du côté des activités.

Encore une fois, le golf féminin au Québec est une affaire de domination sur la scène compétitive féminine.

Après que la junior Céleste Dao eut enlevé la palme du championnat du Québec des rangs amateurs par la très confortable marge de sept coups après 54 trous à Dufferin Heights, Valérie Tanguay, de Saint-Hyacinthe, en a rajouté en enlevant la Coupe Memphrémagog au club du même nom par la marge encore plus ronflante de douze coups en 36 tous seulement.

Noémie Paré, de Victoriaville, a terminé deuxième les deux fois.

C’EST PARTI AUX CHAMPIONNATS CANADIENS…

Juillet est aussi le début des championnats amateurs canadiens et ce sont les femmes qui lancent la série au club Cutten, à Guelph en Ontario.

L’équipe du Québec avait le titre au classement des provinces.

Céleste Dao n’y sera pas. Tout comme Brigitte Thibault, elle dispute le championnat des États-Unis chez les moins de 18 ans à Augusta.

À ne pas confondre avec le site mythique du Tournoi des Maîtres puisque c’est Augusta, au Missouri, et non en Géorgie.

La semaine prochaine, ce sera au tour de nos juniors de disputer les Nationaux avec les garçons au club Cataraqui, de Kingston et les filles à Ottawa, plus exactement au club Camelot, aussi membre de Golf Québec.

FÉLIX VICTORIEUX À GLEN ABBEY

Le golf au Québec a déjà un champion à Glen Abbey, soit Félix Bouchard. Le garçon de la Vallée du Richelieu s’est adjugé en fin de semaine la palme du concours Premiers élans dans la catégorie 12-14 ans.

DE LA COMPAGNIE POUR HUGO?

On sera davantage fixé lundi soir alors que des Québécois sont de la qualification finale en vue de l’Omnium canadien RBC durant la journée au club Heron Point, pas très loin de Glen Abbey.

Articles connexes