Connexion
MENU

À surveiller cette semaine : le golf La Tempête, Tiger au Championnat de la PGA, et plus encore  

Par Mario Brisebois
PHOTO : Club de golf La Tempête

Il n’y a pas un, mais un deux événements à garder à l’œil plus particulièrement cette semaine.

En plus de Tiger (Woods) à New York et plus exactement à Bethpage afin de participer au Championnat de la PGA, deuxième étape du Grand Chelem, devancée du mois d’août à la mi-mai à compter de cette année, dirigeons aussi notre attention en direction du club La Tempête.

Une nouvelle majeure à ce parcours de la région de Québec y sera dévoilée, mercredi.

Directeur général et co-actionnaire, André Raymond esquive les questions et on n’a pas insisté non plus, mais permettez de suggérer que cela risque d’être GROS comme annonce.

Est-ce l’ajout de neuf trous qui deviendront tantôt un deuxième 18 et conséquemment donner un complexe de 36 trous du côté de Lévis?

André Raymond représente un administrateur du plus haut niveau avec une vision qui l’honore.

Chose certaine, La Tempête n’a pas acquis les terrains voisins de sa propriété et discuté avec Environnement Québec toutes ces années juste pour ajouter un casse-croûte au… 9 1/2.

On n’aurait pas non plus convoqué les actionnaires, les médias et les personnalités dont le maire de Lévis pour l’agrandissement du vert d’exercice.

À mercredi… pour la suite.

Au sujet du Championnat de la PGA, à New York on connaît aussi un printemps avec un manque de chaleur comme ici avec le résultat que le parcours n’est pas parfait. À propos de Tiger, son succès au Tournoi des Maîtres a montré que tout est possible. Or…

Le maire de Verdun redonne le golf au… public

Au chapitre des joueurs à n’absolument pas inviter dans le même groupe à l’été, inscrivez donc Jean-François Parenteau, maire de l’arrondissement de Verdun, et Pierre Émond, au Golf Exécutif de Montréal. Ouverture, fermeture pour des travaux et réouverture au moins juillet passé, ce n’est jamais facile.

Verdun voudrait y casser le bail emphytéotique de 40 ans et trouver un nouveau proprio- gestionnaire prétextant deux conditions non respectées du côté écologique et de la vocation.

L’endroit ne s’approvisionne pas en eau dans le Saint-Laurent et alors les installations devraient être accessibles au grand public, la formule en s’avère une strictement privée avec des abonnements dans les cinq chiffres qui variant entre 10 000$ et 25 000$, ce que confirme Suzanne Colpron dans son texte de La Presse +

«Ça prendra le temps nécessaire, nous on va redonner le golf aux citoyens», mentionne Monsieur Parenteau.

125e

Voilà l’anniversaire que célèbre le Manoir Richelieu, cette année.

Birdie…

Au club Château Cartier, dans l’Outaouais et son directeur-golf Alexandre Rousseau  (dont le père est André) pour leur résilience.  Encore une fois cette année, ils sont victimes des inondations dans l’Outaouais.

Nos condoléances à Patrice Forcier

Efficace directeur général à la Vallée du Richelieu et dévoué président de l’Association des terrains de golf du Québec, Patrice Forcier est en deuil de son papa André. Âgé de 90 ans, le paternel était le doyen des membres au club Les Dunes, à Sorel-Tracy.

Autres nouvelles d’ici

Deux cartes de 70 après 74 en ouverture ont valu le 20e rang ce week-end à Maude-Aimée LeBlanc au tournoi Symetra de la Georgie… Avec un pointage de 68 en toute fin après deux 74, Brigitte Thibault termine 11e au championnat régional de la NCAA à Auburn… La preuve que le temps file pour tout le monde est que Mike Weir a eu 49 ans, dimanche…. Alors qu’Anne-Catherine Tanguay reste en arrêt avec la LPGA en congé une semaine de plus, Hugo Bernard sera en action à l’Omnium de la Jamaïque à compter de jeudi.

Articles connexes