Connexion
MENU

Straka et Hoge partagent les honneurs de la première épreuve sectorielle de l’Omnium des É.-U. jamais disputée au pays

Par Golf Canada
Getty Images

MILTON, Ontario — Le calendrier de quatre golfeurs professionnels américains devient plus chargé ce mois-ci, après avoir remporté des places convoitées au départ de la 119e édition de l’Omnium masculin des États-Unis, qui se déroulera du 10 au 16 juin au club de golf Pebble Beach de Pebble Beach, en Californie.

Tom Hoge, 30 ans, de Statesville, en Caroline du Nord, et Sepp Straka, 26 ans, de Vodesta, en Géorgie mais natif d’Autriche, ont été honorés comme comédaillés lundi au club de golf RattleSnake de Milton, en Ontario, lors de la première épreuve de qualification sectorielle de l’Omnium des États-Unis jamais disputée au Canada.

Hoge, qui a remis une carte de 69, trois coups sous la normale, au cours de la vague matinale, s’est activé au cours du neuf de retour de son match de l’après-midi, inscrivant quatre oiselets avant que des bogueys consécutifs aux 17e et 18e ne porte son score total à moins -5 pour partager la tête au pavillon.

Straka joué 70 en matinée et est demeuré sous le radar en début d’après-midi après qu’un double boguey en ouverture de sa deuxième ronde de 18 trous ne menace ses chances. Il a toutefois réussi à inscrire trois oiselets entre les12e et 16e trous pour se remettre dans le match et rejoindre Hoge à 5 sous la normale.

« J’ai bien joué. C’est la première fois que j’essaye de me qualifier pour l’Open, donc je suis vraiment content du résultat, » a déclaré Straka, tout souriant au pavillon en attendant l’issue de la prolongation. « C’est génial de se rendre à Pebble Beach, un lieu aussi emblématique. Ça va être incroyable ! »

Une prolongation fut nécessaire pour départager une égalité à trois afin d’attribuer les deux dernières places au tableau après 36 trous de golf en temps réglementaire. Harris English a réussi un oiselet à son dernier trou de la journée avec une superbe approche du vert pour forcer la tenue de trous supplémentaires. Alex Prugh, de Spokane, Washington, et Nathan Lashley, de Scottsbluff, Nebraska, qui attendaient tous deux dans le pavillon avec des fiches identiques de moins -4, ont été forcés de revenir sur le parcours pour disputer un bris d’égalité.

Ce sont Prugh et Lashley qui ont prévalu et ils participeront donc également à la fête à Pebble Beach. English servira de premier suppléant.

Le peloton comptait 37 compétiteurs, dont des vétérans du circuit de la PGA, des golfeurs canadiens prometteurs et le triple vainqueur de tournois majeurs Padraig Harrington, qui a connu un bon départ, mais qui a dû se satisfaire d’un score final de moins -2.

« Les conditions étaient vraiment venteuses aujourd’hui et c’était difficile si vous n’aviez pas le contrôle de votre balle, » a déclaré Hearn, qui rentrait chez lui en vitesse à Brantford avant de se rendre au Hamilton Golf and Country Club pour affronter son prochain défi, l’Omnium canadien RBC. « Mais le parcours était en parfait état, il n’y a aucun doute là-dessus. Les verts ont été conditionnés de manière très satisfaisante. Lorsque les conditions sont bonnes, la compétition est équitable pour tout le monde. »

Disputée sur 36 trous, la compétition s’est déroulée sur le parcours CopperHead de RattleSnake Point. Huit golfeurs canadiens prenaient le départ, dont plusieurs qui à la conclusion du jeu se sont rendus immédiatement au Hamilton Golf and Country Club pour participer à l’Omnium canadien RBC de 2019. David Hearn, de Brantford, en Ontario, a été le Canadien le mieux classé, terminant en 12e position, récoltant la normale pour sa journée de travail. Un total de 927 joueurs participait à 12 qualifications sectorielles, dont des épreuves prévues au Canada, en Angleterre et au Japon. C’est la première fois de l’histoire de l’Omnium des États-Unis qu’une épreuve de qualification sectorielle a lieu au Canada.

Le processus de qualification pour l’Omnium des États-Unis s’est mis en branle plus tôt ce printemps avec 110 épreuves locales, regroupant 8 602 joueurs participants. Une épreuve de qualification locale a eu lieu le 13 mai au Canada, au club TPC Toronto à Osprey Valley, à Caledon, Ontario.

L’épreuve canadienne se déroule durant la même semaine que l’Omnium canadien RBC. Plusieurs joueurs du circuit PGA TOUR participeront ainsi de concert à l’Omnium canadien RBC et à la qualification sectorielle pour l’Omnium des États-Unis.

Les Canadiens Nick Taylor et Mike Weir se sont déjà qualifiés pour le 119e Omnium des États-Unis lors de l’épreuve de qualification sectorielle tenue le 20 mai à Dallas, Texas.

Pour connaître les résultats complets de la qualification à l’Omnium des États-Unis de 2019, cliquez ici.

Articles connexes