Connexion
MENU

Souhaitons que le travail aura des suites et surtout que ça fonctionne

Par Mario Brisebois
Taylor Pendrith (Mackenzie Tour – PGA TOUR Canada)

Dans le livre des records, le nom de Taylor Pendrith sera inscrit comme le vainqueur de l’étape montréalaise 2019 du circuit Mackenzie PGA Tour Canada disputée à Elm Ridge au cours de la fin de semaine.

Ils sont pourtant deux vainqueurs de cet événement en incluant le golf au Québec.

Il faut savoir que la présentation était sans organisation jusqu’à la fin mai suite à la cessation des opérations de la série CPTT.

Respectivement président et directeur général de Golf Québec, Denis Loiselle et Jean-Pierre Beaulieu ont accepté l’opération sauvetage en s’assurant de ne courir aucun risque financer, la bourse de 200 0000$ étant payée par le commanditaire en ajoutant les autres dépenses reliées.

La décision de travailler en étroite collaboration avec la PGA du Québec et l’Association des terrains du Québec, avec Dominic Racine et David Skitt à la barre des deux, a été un succès.

Franchement, je ne me souviens pas d’une telle synergie dans le golf plus habitué à fonctionner en solo.

Espérons que ce n’est que le début.

Lorsqu’on voit tout le bien et la visibilité qu’apportent Le Tour de l’île ou le Défi Pierre Lavoie au vélo ainsi que les 24 heures de Tremblant, le golf a aussi besoin d’un événement pour rassembler la masse. Pourquoi ne serait-ce pas l’installation des bases pour un vaste projet collectif maintenant que les organismes ont montré qu’ils pouvaient arriver à de belles réalisations ensemble.

Articles connexes