Connexion
MENU

S’équiper via les machines distributrices… et plein de nouvelles d’ici et d’ailleurs

Par Mario Brisebois/ mongolf.ca

S’équiper via les machines distributrices… et plein de nouvelles d’ici et d’ailleurs

Que diriez-vous de l’idée d’acheter un bâton de golf comme une barre de chocolat, un sac de chips ou un soda?

Voilà ce que propose Cadikiosq, une compagnie qui veut vendre de l’équipement via des appareils de distribution.

Pour dix dollars pris de votre carte de crédit, vous pouvez essayer un décocheur ou un fer droit ou quoi encore pendant une journée.

Si vous ne ramenez pas le bâton, on considèrera alors que vous avez fait l’achat et la facture sera ajustée en conséquence.

Les machines distributrices s’installent aux États-Unis. Ont-elles un potentiel au Québec?

Journaliste et grand amateur de golf, Gilles Terroux croît au concept pour l’avenir.

Ex-président de la PGA du Canada, Dave Ross de l’Estérel, parle d’une situation gagnante à la fois pour les amateurs, les manufacturiers et les pros.

Directeur général de la PGA du Québec, Dominic Racine pense que le modèle pourrait fonctionner dans les centres d’exercice et les parcours publics advenant un manque de personnel.

Mais avec les toutes les configurations dans l’équipement maintenant, il estime que les amateurs de golf auront toujours besoin des professionnels. Normal qu’il prêche pour ses membres.

Vrai que les machines distributrices ne donnent pas de cours de golf.

Deux trous d’un coup… de suite

Fait rarissime à la PGA la semaine dernière alors que le trou d’un coup de Cameron Triangle au 4e trou (116 verges) le jour un du tournoi mexicain de Mayakoba a été suivi par celui de Chase Seiffert dans le groupe suivant.

Il est exceptionnel qu’ils soient deux à pouvoir partager la facture au 19e pour célébrer un as. Il faut remonter à 2004 alors que Padraig Harrington et Kirk Tripplett, un ancien vice-champion de l’Omnium du Québec à Victoriaville, avaient réussi le précédent doublé pas n’importe où. C’était au Tournoi des maîtres à Augusta.

Toujours à Mayakoba, Matt Kuchar, au 8e, et Brian Gay, au 10e, ont également réalisé chacun un trou d’un coup à quelques minutes d’intervalle.

Un hiver bien rempli pour Sylvie

Professionnelle de la PGA canadienne, Sylvie Schetagne est une dame occupée hiver comme été avec son enseignement.

Plusieurs stages de son programme se tiendront sous les palmiers, dont le premier la semaine du 28 novembre à Punta Cana, en République dominicaine. D’autres séjours suivront au Mexique, à Cuba et en Arizona.

Ce qu’il y a d’intéressant est que Sylvie fonctionne en groupe limité de dix ou douze personnes ce qui maximise l’apprentissage.

Elle fait tirer un voyage avec son commanditaire Arbour (concessionnaire Volkswagen).

Notre grande voyageuse donne aussi des cours à Kirkland, Laval (Tennis 13) et à l’Île- des-Sœurs. Des détails sur les activités ici et ailleurs sont disponibles sur le site golf-tonus.com.

Histoires de balles

«Tin Cup» n’est pas que le titre d’un film au cinéma. Après avoir frappé cinq coups de suite à l’eau à l’Omnium de la Turquie, Eddie Pepperell, de la PGA d’Europe, a été disqualifié parce qu’il avait vidé la réserve de balles de son sac.

Une autre histoire de balles, Russell Henley a été pénalisé de huit coups pour l’utilisation d’une balle légèrement différente de la première à Mayakoba. Son pointage de 69 a bondi à 77 et il n’a conséquemment pu se qualifier pour la fin de semaine malgré son 66 en ouverture.

Un Rouge et Or en finale européenne

Un gradué du Rouge et Or dans les rangs universitaires québécois, Ugo Coussaud est des seize Français aux finales du circuit la PGA d’Europe, à Lumine, en Espagne, du 15 au 20 novembre.

Gagnante de la deuxième sélection la semaine passée, à Alicante, aussi en Espagne, Jimmy Jones a de qui tenir. Il est le fils de la regrettée golfeuse canadienne Dawn Coe-Jones, trois fois victorieuse à la LPGA.

Vote de confiance à Granby!

Il va à Daniel Bernard, du club municipal Miner, un très actif neuf trous en milieu urbain à Granby. Il a tellement fait un bon travail pour redresser la barre que le maire Pascal Bonin et le conseil de ville ont prolongé l’entente de gestion jusqu’en 2024 ce qui est long (lire rare) en terme de durée de nos jours.

Invitation aux snowbirds

Si jamais vous êtes déjà en Floride chanceuses et chanceux, la LPGA tient cette semaine son Championnat CME de fin d’année à Naples.

Deuxième dans les points (2907) et quatrième dans les gains (1 508 000$ en banque), Brooke Henderson est parmi les favorites.

Sur les verts… enneigés

À la liste des disparus cette année, il faut ajouter le décès ces derniers jours de Peter Haime, professionnel retraité du club centenaire Royal Ottawa situé à Gatineau malgré son nom… Sergio Garcia annonce qu’il sera de nouveau père en avril. Souhaitons-lui que sa paternité maintenant double l’assagisse au jeu.

Articles connexes