Connexion
MENU

Sam Burns s’accroche difficilement au premier rang à l’Invitation Genesis

Par La Presse Canadienne
Harry How/Getty Images

LOS ANGELES — Sam Burns a été freiné dans son élan par le vent, mais il a aussi été sauvé par la noirceur, samedi, à l’Invitation Genesis.

Burns menait par cinq coups quand le vent s’est mis de la partie sur le parcours de Riviera. Après deux bogueys consécutifs, la noirceur a forcé la remise du jeu à demain, alors que son avance a fondu à deux coups.

Âgé de 24 ans, Burns n’avait pas commis un boguey lors de 31 trous consécutifs, mais sa séquence s’est terminée au huitième fanion. Il a ensuite commis trois bogueys en six trous.

Burns montre un pointage cumulatif de moins-10 après 13 trous en troisième ronde. Il occupe le sommet du classement devant Matt Fitzpatrick, qui a connu une séquence bizarre de 10 trous sans normale.

Dustin Johnson, Max Homa et Wyndham Clark suivent à égalité en troisième position, à moins-7. La troisième ronde doit être complétée dimanche matin.

Les Canadiens Nick Taylor (71) et Adam Hadwin (70) ont eu le temps de terminer leur troisième ronde et ils ont grimpé à égalité en 25e place, à moins-1.

Leur compatriote Mackenzie Hughes a joué 74 et a glissé au 39e échelon, à plus-1.

Articles connexes