Connexion
MENU

Pinegrove s’offre aussi le Championnat interclubs en cadeau pour son 50ec

Par Mario Brisebois
(Club de golf Pinegrove)

Les fêtes du 50e anniversaire au club Pinegrove cet été ont été particulièrement joyeuses du côté des résultats en fin de semaine.

Comme cadeau, les joueurs d’élite ont offert rien moins que le Championnat interclubs de la classe A de la région élargie de Montréal, laquelle compte également la Rive-Sud, Laval, Lanaudière, la Montérégie et les Laurentides dans ses rangs.

En boni, ils l’ont emporté sur le terrain à Saint-Jean-sur-Richelieu pour ajouter au bonheur des célébrations.

Ce succès s’ajoute à la victoire d’Émile Ménard (69-68) au tournoi Duc de Kent de Québec samedi, cela un coup devant Joey Savoie et Étienne Papineau, qui sont tous trois du même endroit.

UN SEUL POINT DE DIFFÉRENCE

La présentation en a été une âprement contestée, Pinegrove (35) ne l’emportant que par un seul point devant Royal Montréal (34) au final.

Dans le dernier quatuor, Ryan Mitchell a amassé le maximum de six points pour le Royal, mais les trois obtenus par Savoie devaient suffire à Pinegrove surtout après que Raphaël Lapierre-Messier en eut procuré six le match précédent.

Ménard n’était pas de l’alignement des vainqueurs n’ayant pu participer aux qualifications vu qu’il n’avait disputé que deux rondes complètes avant le Kent, ce qui ajoute à son brio.

Voici un doublé Kent-Interclubs qui va rendre fier le duo pro-directeur général formé de Rémi Bouchard et Bruno Hamelin, le comité de direction de même que les membres évidemment.

Champion en titre, Laval-sur-le-Lac (26) et Summerlea (25) ont suivi au classement.

CARBO ET DAMPHOUSE Y ÉTAIENT, MAIS PAS HUGO

Deux excellents golfeurs, les ex-Canadiens Guy Carbonneau et Vincent Damphouse occupaient respectivement la position de joueur numéro six et de substitut chez les Lavallois.

Leur as, Hugo Bernard, était absent. Il quittait vers les États-Unis pour le tournoi Trans-Mississippi cette semaine.

REVOILÀ LA VALLÉE!

Le petit point d’écart est important du côté de Laval. Il sécurise leur retour dans le groupe 1 en cette année-centenaire.

Summerlea devra toutefois refaire ses classes. Ex-championne, la Vallée du Richelieu (33 points) revient auprès des gros canons en vertu de sa victoire dans la section 2, devant les hôtes de Kanawaki (30), Whitlock (29) et Beaconsfield (28).

Articles connexes