Connexion
MENU

Palmer encore présent à Augusta

Par André Rousseau/lescoulissesdusport.ca
Arnold Palmer (Photo by Rob Carr/Getty Images)

AUGUSTA, Géorgie – Pour la première fois depuis 1955, Arnold Palmer n’est pas à Augusta pour le tournoi des Maîtres, mais son nom est encore sur toutes les lèvres.

Décédé l’automne dernier à l’âge de 87 ans, le roi du golf a marqué l’histoire du Masters comme aucun autre joueur avant ou après lui. Il avait un attachement très profond pour le tournoi qui en a fait une vedette internationale et on le lui rendait bien.

Arnold Palmer ne sera pas oublié de sitôt à Augusta. Le « roi du golf » est encore présent dans l’esprit de tous les amateurs de golf.

Impossible de parler du Masters sans parler de Palmer, de son style explosif, de ses exploits, de son charisme et de sa relation avec les amateurs de golf. Il restera présent dans l’esprit de tout le monde pendant de nombreuses années, comme ce fut le cas pour Ben Hogan, Sam Snead ou Byron Nelson.

Mardi soir, les champions du tournoi se réuniront dans le salon Bobby Jones pour honorer la mémoire de Palmer. « Je pense que nous aurons un souper mémorable, a dit Nick Faldo. Je suis sûr que les gars auront plein d’histoires à raconter au sujet d’Arnie. Il y aura beaucoup d’émotion dans l’air. Nous allons célébrer tout ce qu’il a fait pour le golf. »

L’an passé, Palmer s’est adressé à ses amis pour la dernière fois au dîner des Champions. Il leur a répété ce que ce tournoi signifiait pour lui et leur a dit de profiter de chaque année qui passe. Il savait qu’il n’en avait plus pour très longtemps sur cette terre. Les rois aussi sont mortels.

ON SYMPATHISE AVEC LEXI

  • La plupart des golfeurs qui sont ici ont manifesté leur sympathie à l’endroit de la golfeuse Lexi Thompson. On sait que la jeune championne a perdu le tournoi majeur de Rancho Mirage après avoir encaissé une pénalité de 4 coups avec… une journée de retard.
  • « Ça n’a aucun sens, a dit Gary Player. C’est comme si, pendant une partie de football, quelqu’un téléphonait pour faire changer une décision prise plus tôt dans le match. On rirait de lui. Au golf, durant la fin de semaine, il y a seulement une douzaine de joueurs qui sont suivis par les caméras. Est-ce que c’est équitable pour tout le monde? Non. Cette procédure devrait être interdite. »
  • Lorsque les règles du golf ont été établies, on ne savait pas qu’il y aurait un jour des gens capables de revoir les images plusieurs fois avant de téléphoner aux organisateurs pour les aviser que tel ou tel joueur a commis une infraction.
  • Karrie Webb, membre du Temple de la renommée de la LPGA, a déclaré : « Nous faisons nous-mêmes la police depuis plus de 200 ans. Nous n’avons pas besoin de ces coups de téléphone. »
  • Le Canada a 3 représentants à Augusta : ADAM HADWIN (Moose Jaw, SK), Mackenzie Hughes (Hamilton, ON) et le vétéran Mike Weir (Sarnia, ON). Champion en 2003, Weir n’a gagné aucun tournoi de la PGA depuis 10 ans.
  • Il se peut que le grand Ernie Els en soit à son dernier tournoi des Maîtres. Il a connu ses meilleures années et son exemption de 5 ans se termine cette semaine.
  • Jack Nicklaus et son vieux pote Gary Player frapperont la première balle, jeudi matin. Ils auront évidemment une pensée pour leur ami Arnie.
  • L’an passé, l’Anglais Danny Willett a gagné le veston vert avec une dernière ronde de 67. Il a devancé Lee Westwood et Jordan Spieth par trois coups.
  • Le tournoi 2017 marque le 30e anniversaire de la victoire de Larry Mize. Il avait battu Seve Ballesteros et Greg Norman en prolongation. Natif d’Augusta, Mize participe au tournoi pour la 34e
  • Un loustic : « Dire que Lexi Thompson n’a pas gagné le tournoi de Rancho Mirage, c’est comme dire que Donald Trump n’a pas gagné la dernière élection! »
  • À plus.

Articles connexes