Connexion
MENU

Omnium féminin CP : une affaire de famille pour A-C Tanguay et les Canadiennes

Par John Chidley-Hill/ La Presse Canadienne
PHOTO BERNARD BRAULT, Golf Canada

AURORA, Ont. — L’Omnium canadien CP aura un peu des airs de réunion de famille pour Anne-Catherine Tanguay.

Tanguay, Brooke Henderson, Alena Sharp, Brittany Marchand et Jaclyn Lee ont noué des liens étroits à la LPGA cette saison.

Au total, pas moins de 15 Canadiennes vont participer au tournoi démarrant jeudi.

Tanguay a évoqué le sentiment de communauté que les golfeuses du Canada ont développé.

« Nous sommes vraiment très proches, a dit Tanguay. Cinq Canadiennes à plein temps à la LPGA cette année, c’est quelque chose. Nous jouons nos rondes de pratique ensemble. Nous allons souper ensemble. Nous essayons vraiment de nous soutenir mutuellement de toutes les façons possibles. »

Lee a dû se retirer de l’Omnium à cause d’une blessure au poignet. L’Albertaine est toutefois présente au club Magna, pour encourager ses amies.

« Je viens de parler avec elle de cette blessure, a confié Tanguay. Nous essayons de la soutenir et d’être là pour elle. »

Maude-Aimée Leblanc, Megan Osland, Maddie Szeryk et Valérie Tanguay du Symetra Tour prennent aussi part à l’événement. L’ancienne golfeuse de la LPGA Lorie Kane y sera aussi tout comme Casey Ward, qui bénéficie d’une exemption liée aux commanditaires.

Il y a aussi un fort contingent d’amateures avec Céleste Dao, Brigitte Thibault, Michelle Liu, Mary Parsons et Emily Zhu.

« C’est très plaisant de voir beaucoup de Canadiennes cette semaine, mentionne Sharp. Plusieurs filles se débrouillent très bien au Symetra Tour. Je sais qu’elles travaillent fort pour se rendre ici. Je pense que le golfest de plus en plus populaire au Canada. »

Tanguay croit que le golf féminin est en plein essor au pays d en partie à une culture de mentorat, où les plus âgées prennent les plus jeunes sous leurs ailes.

« Ç’a vraiment été cool d’avoir des modèles à suivre, estime Tanguay. J’essaie de faire la même chose. J’ai eu la chance d’avoir Alena qui était là et Lorie Kane qui m’a précédée et qui l’a fait pour moi. Je suis heureuse de le faire aussi pour les plus jeunes. »

L’autre facteur important est le succès de Henderson, gagnante de l’Omnium féminin l’an dernier. À 21 ans, elle a déjà remporté neuf tournois de la LPGA.

« Beaucoup de jeunes filles aspirent à être comme elle, a déclaré Tanguay. Je pense qu’elle aide à ce que plus de jeunes filles s’impliquent davantage dans le golf. »

Henderson cite souvent Sharp comme son mentor, bien que Sharp insiste sur le fait que leur relation s’est transformée en une amitié.

« Je ne me gêne pas pour lui demander des conseils sur un coup ou quelque chose du genre, a dit Sharp, 38 ans. C’est devenu une belle amitié. Nous quatre – (les caddies) Sarah Bowman et Brittany Henderson, aussi.

« Nous nous entendons très bien et nous passons du bon temps ensemble. C’est agréable de vivre ça à l’intérieur du circuit. »

Articles connexes