Connexion
MENU

Omnium des États Unis: Rose s’empare de la tête après une ronde de 65

Par La Presse canadienne, avec le concours de Golf Canada
Justin Rose (Photo Christian Petersen/Getty Images)

PEBBLE BEACH, Calif. – Justin Rose a profité de la fin de la première ronde pour coiffer ses adversaires et s’emparer de la tête du classement à l’ Omnium des États-Unis, jeudi.

Le champion de 2011 a été le seul joueur à remettre une carte de 65 (moins-6) en lever de rideau du tournoi pour se forger une avance d’un coup devant quatre autres golfeurs, dont Rickie Fowler fait partie.

Xander Schauffele et Louis Oosthuizen ont également disputé une ronde de 66 pour se maintenir au deuxième échelon.

Rose a égalé la marque que Tiger Woods avait établie en 2000, l’un de ses partenaires de jeu jeudi. Woods a conclu sa première ronde en 70 coups et se trouve à cinq points du meneur. Jordan Spieth a quant à lui inscrit un pointage de 72.

Le meneur a réussi sept oiselets et n’a commis qu’un seul boguey au huitième fanion. Il a conclu sa ronde avec un oiselet de 12 pieds pour prendre les devants.

Sergio Garcia affiche moins deux après une journée en dents de scie dont un aigle, trois bogueys et un oiselet, tout cela en huit trous.

Phil Mickelson, qui aura 49 ans dimanche, n’a pu faire mieux que plus un.

Rory Sabbatini a réussi le premier trou d’un coup à l’Omnium des États-Unis depuis 2014, signant l’exploit au 12e trou (202 verges). Il a finalement remis une carte de 72.

Le Canada est représenté par Nick Taylor et Mike Weir, qui ont ramené des cartes de 74.

L’Omnium des États-Unis est de retour à Pebble Beach pour la sixième fois.

Plus tôt jeudi, Sam Saunders a frappé le premier coup de départ du 119e Omnium des États-Unis. Son objectif sera d’effectuer le dernier de la compétition, dans quatre jours. Saunders est le petit-fils d’Arnold Palmer, qui faisait partie du groupe d’acheteurs qui ont acquis Pebble Beach il y a 20 ans.

L’Omnium des États-Unis est de retour à Pebble Beach pour la sixième fois, et le parcours de golf n’a jamais été aussi tranchant, en raison des prévisions météorologiques favorables des prochains jours. Cependant, ce n’est pas parce qu’il n’y aura pas de pluie que le ciel sera bleu au-dessus de l’océan Pacifique. Un brouillard marin recouvrait les cyprès, alors que la température était plutôt fraîche.

 

Articles connexes