Connexion
MENU

Mueller mène l’Omnium Placements Mackenzie ; Raoul Ménard en 3e position

Par Golf Québec
Photo: Circuit Mackenzie PGA TOUR Canada

MONTRÉAL, Québec — L’Américain Kyle Mueller a égalé son meilleur score de la saison sur le Mackenzie Tour – PGA TOUR Canada et entamé la compétition, ce jeudi, avec une ronde de 64 sans aucun boguey sur le parcours Nord du Club de golf Elm Ridge. Ce faisant, il a pris les commandes de l’Omnium Placements Mackenzie avec un coup d’avance.

Ayant pris son départ avec le deuxième trio de la journée, Mueller est parti en lion avec des oiselets sur les deux premiers trous. Plus tard, il a inscrit un aigle et un oiselet sur les trous #8 et #9 pour compléter le premier neuf à 31.

« J’ai frappé dans les allées et atteint les verts très souvent, j’ai même réussi quelques coups roulés de belle longueur », a mentionné le jeune professionnel de 23 ans. « J’ai frappé de bons coups avec mes fers, ce qui m’a beaucoup aidé, et j’ai bien apprécié faire partie du deuxième groupe de la journée, car les verts étaient encore impeccables. Avec d’aussi bonnes conditions et un vent calme, les choses ont été relativement faciles. »

Pour finir sa ronde en force, Mueller qui est professionnel depuis deux ans, a réussi des oiselets consécutifs sur les deux derniers trous de la journée pour inscrire une ronde de 64. Il n’a réussi à faire mieux qu’une fois en carrière, à ses débuts, alors qu’il avait joué 63 au Championnat de Windsor en 2018 pour finir 11e à égalité.

Chez les Québécois, c’est Raoul Ménard qui a inscrit le meilleur pointage de la journée. Fort de son exemption du commanditaire, il a pris les devants dans la quête vers le titre de Joueur canadien de la semaine de Canada Life avec une première ronde de 66.

À sa onzième participation sur le Mackenzie Tour, Ménard, qui est originaire de la ville de Québec, espère battre sa propre marque de 64 qu’il avait inscrite à l’Omnium de la Capitale-Nationale en 2017, ce qui lui avait valu la 27e place à égalité.

 Ce qu’ils ont dit…

« C’est un de mes meilleurs débuts de tournois. Cette année, j’avais relativement bien joué en début de tournoi, à Windsor, mais les choses se sont détériorées rendu à la fin de semaine. Sur ce circuit, il faut bien jouer tous les jours et rester à la vitesse supérieure. Il est toujours encourageant de bien commencer un tournoi, j’espère maintenant réussir autant d’oiselets demain. » – Kyle Mueller

« J’ai vraiment joué du bon golf et mon fer droit était de mon côté, j’en ai donc profité. J’ai aussi réalisé de bons coups avec mes cocheurs. Même si j’ai commencé la ronde un peu au ralenti, je me suis vite rattrapé. Je suis très motivé de la carte que j’ai inscrite aujourd’hui. C’est du solide. »
– Raoul Ménard

« Je suis très heureux d’être ici. L’an dernier, je ne suis pas venu et, cette année, je tenais vraiment à être de la partie. C’est un parcours que j’aime beaucoup, il me rappelle mon club d’attache à Pinegrove. C’est un endroit que j’aime bien et qui n’est pas loin de chez moi, je ne peux pas demander mieux. C’est vraiment stimulant de voir le Mackenzie Tour se déplacer dans ma région. » – Raoul Ménard

« J’ai obtenu un statut conditionnel sur le PGA TOUR Latinoamerica et le Mackenzie Tour, mais j’étais trop loin dans la liste pour avoir la chance de jouer dans un tournoi. Je me suis donc promené d’une ronde de qualification à une autre pour accéder au Circuit Korn Ferry et Mackenzie Tour. C’est difficile de créer un momentum et de progresser, mais je commence à faire ma place et à jouer solidement. J’ai bien hâte de voir comment le reste de la semaine va se dérouler et je vais ensuite m’attaquer au Q-School. » – Raoul Ménard

 

Articles connexes