Connexion
MENU

Martin Plante remporte le Tournoi Callaway au Royal Québec ; trop peu trop tard pour Joey en Irlande

Par Mario Brisebois/ mongolf.ca
Photo : Club de golf Royal Québec

La relance du circuit de la PGA du Québec s’est poursuivie lundi avec la présentation d’une deuxième étape avec le tournoi de formation Callaway Golf lequel offrait 5 900$ en bourses au club Royal Québec.

La victoire est allée à Martin Plante, de Balmoral, en vertu d’une carte de 70, deux sous la normale du parcours Royal.

Auteur d’un double boguey hâtif au 3e trou, Plante s’est très bien racheté avec quatre oiselets, dont trois au neuf de retour, ce qui lui a valu un chèque de 1500$.

C’est un coup de moins que Marc Girouard, du Diamant, et Éric Laporte, de Montcalm, ont enregistré les deux 71, ce qui leur a rapporté 875$.

Girouard allait gaiement avec des oiselets aux 14e, 15e et 17e avant de compléter avec un boguey au 18ealors qu’il visait le birdie sur cette normale cinq dans l’espoir d’éviter la prolongation.

Philippe Gariépy, de l’Académie du même nom, et Kevin Bilodeau-Tremblay, de La Tempête, ont inscrit 73 et 74 pour fermer la marche des cinq premiers et encaisser chacun 500$ et 400$.

Le meilleur pointage féminin a été celui Sylvie Schetagne, de Golf Tonus, avec 79.

Les bourses ne sont pas de la même ampleur que jadis et Dominic Racine, directeur général de la PGA du Québec, aime bien dire que la compétition n’est plus la compétition et que le but de ces journées est la formation des pros de la province.

Au total, neuf sorties figurent au calendrier 2019 après trois ans de cessation des opérations et la prochaine s’avérera le pro-am Hadassah-Wizo au club Hillsdale.

Championnat britannique : un coup de trop pour Joey

Joey Savoie, d’Équipe Canada, a tout tenté pour racheter une journée de misère, mais la bonne volonté n’aura pas suffi au Championnat de la Grande-Bretagne à Portmanock, en Irlande du Nord.

Joey a raté par un seul coup la sélection pour participer au volet au jeu par trou.

Membre du club Pinegrove, Joey a inscrit mardi un très solide pointage de 70, deux sous la normale.

Ce ne fut pas assez pour racheter entièrement son 78 de la veille, comptant deux doubles bogueys.

Un boguey au 18e après des oiselets aux 16e et 17e a fait la différence au final.

Joey Savoie, qui a refait son élan ces dernières semaines, est classé numéro un au pays chez les amateurs.

 

Articles connexes