Connexion
MENU

L’UBC rafle les titres par équipes au jour final du Championnat canadien des collèges et universités

Par Golf Canada
Malcolm Bernstein/ Golf Canada

KOMOKA, ON – Un classement déjà serré s’est raffermi au fur et à mesure qu’évoluait la phase finale, mais en fin de compte, ce sont les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) qui sont revenus de l’arrière pour remporter, vendredi, les titres par équipes des divisions masculine et féminine du Championnat canadien des collèges et universités, qui s’est conclu au FireRock Golf Club vendredi.

L’équipe masculine a dû trancher en trous supplémentaires pour l’emporter, après avoir bondi au classement durant le dernier tour de piste. Les Thunderbirds ont effacé l’avance de neuf coups dont s’étaient dotés les Mustangs de Western, l’équipe parvenant à retrancher 12 coups à la normale collectivement vendredi.

Andrew Harrison a calé l’oiselet vainqueur lors du premier trou supplémentaire pour cimenter ce premier championnat masculin par équipes de l’UBC depuis 2016.

« Je suis tout simplement excité pour eux, » a déclaré Chris MacDonald, l’entraîneur-chef des équipes masculine et féminine de l’UBC. « C’était une journée fantastique et probablement la meilleure journée que nous avons connu cette année en tant que groupe sur le parcours de golf. C’est donc quelque chose d’agréable à voir. »

Il y a eu une très chaude lutte dans la division individuelle masculine, puisque quatre joueurs différents ont occupé la tête du classement à un moment ou à un autre. Il a donc fallu avoir recours à la prolongation pour départager Charles Fitzsimmons et Jackson Bowery. Les deux coéquipiers de Western étaient sur un pied d’égalité à moins -8 (280) après 72 trous, mais Fitzsimmons n’a eu besoin que du premier trou boni pour donner le coup de grâce.

« C’est vraiment le point culminant, cela fait longtemps que nous attendions ce moment, » a déclaré Fitzsimmons, qui en est à sa 13e année au sein de l’équipe de golf des Mustangs. « Vous détestez devoir choisir un vainqueur entre vous et un gars avec qui vous vous êtes battu si durement. C’est dommage, mais il faut que quelqu’un gagne. Il a joué une partie absolument incroyable pour nous permettre de nous rendre en prolongation. »

Dans la division féminine par équipes, l’UBC a été menée par une performance impeccable de Shania Remandaban pour remporter son quatrième titre consécutif par équipes. Et de ces quatre championnats consécutifs, ce dernier était le plus serré, car leur score total de 51 coups au-dessus de la normale pour le tournoi n’était que d’un coup inférieur à celui du Rouge et Or de l’Université Laval.

« Je ne pense pas que le Championnat canadien ait déjà été aussi serré, » a déclaré MacDonald. « Ces filles ont eu toute une année, et c’est vraiment excitant de les voir évoluer dans ces situations vraiment difficiles et serrées. »

La compétition individuelle féminine ne s’est pas décidée avant le dernier trou. Alors qu’elle se dirigeait vers le vert du 18e, Sarah Dunning, de l’Université de Guelph, tirait de l’arrière par un coup sur Remandaban. Un oiselet de cette dernière aurait forcé la tenue d’une prolongation, mais Dunning a calé un aigle de 30 pieds pour remporter le titre. L’aigle a couronné une ronde finale de quatre coups sous la normale (69) pour Dunning, ce qui était le premier score sous la barre des 70 réussi chez les femmes pendant le tournoi.

« J’ai frappé mon fer sept au fond du vert au 18e, a déclaré Dunning. « J’ai eu un long putt pour l’aigle. D’une manière ou d’une autre, c’est ce qui s’est passé et tout ce dont je me souviens, c’est des cris et de tous les applaudissements. C’est probablement le meilleur moment de ma carrière de golfeuse. »

Fitzsimmons et Dunning, qui ont remporté les titres individuels masculin et féminin, reçoivent du coup des laissez-passer pour disputer leur Championnat canadien amateur respectif.

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’événement, y compris les temps de départ et le classement complet.

Top-5 Hommes – Équipes

  1. UBC Thunderbirds, *292-280-293-276-1141 -11
  2. Western Mustangs, *286-279-291-285-1141 -11
  3. Victoria Vikes, *297-281-284-285-1147 -5
  4. Fraser Valley Cascades, *295-288-280-296-1159 +7
  5. Laval Rouge et Or, *290-288-287-295-1160 +8

UBC défait Western au premier trou supplémentaire.

Top-5 Hommes – Individuel

  1. Charles Fitzsimmons, Western Mustangs, *69-68-72-71-280 -8
  2. Jackson Bowery, Western Mustangs, *70-70-73-67-280 -8
  3. Andrew Harrison, UBC Thunderbirds, *72-68-73-68-281 -7
  4. Robin Conlan, Victoria Vikes, *76-68-68-70-282 -6
  5. Josiah Dixon, Guelph Gryphons, *72-67-74-70-283 -5

Charles Fitzsimmons défait Jackson Bowery au premier trou supplémentaire.

Top-5 Femmes – Équipes

  1. UBC Thunderbirds, *235-235-227-230-927 +51
  2. Laval Rouge et Or, *234-223-234-237-928 +52
  3. Victoria Vikes, *237-229-239-232-937 +61
  4. Waterloo Warriors, *248-244-241-238-971 +95
  5. Montréal Carabins, *250-243-237-242-972 +96

Top-5 Femmes – Individuel

  1. Sarah Dunning, Guelph Gryphons, *80-77-76-69-302 +10
  2. Shania Remandaban, UBC Thunderbirds, *77-77-76-73-303 +11
  3. Sukriti Harjai, Victoria Vikes, *77-75-78-75-305 +13
  4. Elanna Lachaine-DeMarchi, Waterloo Warriors, *78-76-77-75-306 +14
  5. Nicole Gargarella, Victoria Vikes, *79-76-77-79-311 +19

 

Articles connexes