Connexion
MENU

Les formations masculine et féminine de l’UBC sont en tête du Championnat des universités et collèges canadiens

PARKSVILLE, C.-B. ─ Les formations masculine et féminine de l’Université de la Colombie-Britannique sont en tête du Championnat des universités et collèges canadiens après deux rondes au Morningstar Golf Club de Parksville, en Colombie-Britannique.

Les représentantes de l’UBC, troisièmes après le premier tour, ont ravi la première place au Rouge et Or de l’Université Laval qui a glissé au troisième rang. Les Carabins de l’Université de Montréal, championnes en 2015, sont deuxièmes, à cinq coups seulement des meneuses.

Après 36 trous, les Thunderbirds totalisent 462, plus 30, comparativement à 467 pour les Carabins et à 470 pour le Rouge et Or. Les trois meilleurs scores de chaque équipe de quatre membres sont retenus.

Chez les hommes, les Thunderbirds, tenants du titre, continuent de dominer la compétition. Ils totalisent 558 après deux rondes, ce qui les place à moins 18, 36 coups de mieux que les détenteurs de la deuxième place, les Vikes de la l’Université de Victoria. Les Cascades de l’Université de Fraser Valley sont troisièmes, à 601, plus 25.

Les Stingers de l’Université Concordia sont les meilleurs des quatre établissements québécois présents à ce championnat, eux qui occupent le quatrième rang (604, plus 28). Les Carabins sont 10es (611, plus 35), le Rouge et Or 18e (623, plus 47) et l’École de technologie supérieure 19e (629, plus 53).

Alexandra Pelletier, du Rouge et Or, a conservé la première place du classement individuel chez les femmes en signant une carte de 72, la normale, pour totaliser 143, moins 1, seule golfeuse à se retrouver sous la normale après 36 trous. Elle devance de trois coups Caroline Ciot, des Carabins (75-73─148, plus 4). Kat Kennedy, des Thunderbirds, qui a rendu la meilleure carte de la journée, 70, a grimpé au troisième rang (80-70─150, plus 6).

Deux autres Québécoises font partie du top 10. Sarah-Andréa Landry, des Carabins, est septième (84-74─158, plus 14) et Véronique Fortin-Latreille, elle aussi de l’Université de Montréal, est neuvième(83-78─161, plus 17).

Chez les hommes, Scott Secord, des Thunderbirds, a signé une carte de 67 pour la deuxième journée consécutive, ce qui le place à moins 10 (67-67─134), six coups de mieux que Lawren Rowe, des Vikes (71-69─140, moins 4). Un autre Thunderbird, Andrew Harrison, est ex æquo au troisième rang avec Jordan Gregoris, des Gaels de l’Université Queen’s, tous deux totalisant 141, moins 3.

Le championnat rassemble 20 équipes masculines et 12 équipes féminines. Après trois rondes, seules les 10 équipes masculines et les six équipes féminines de tête éviteront le couperet. Dans la compétition individuelle, tout golfeur ou golfeuse se trouvant à 15 coups de la tête ou moins se qualifiera pour la ronde finale.

On trouvera des informations supplémentaires sur le championnat, notamment les résultats et les appariements, en cliquant ici.

Articles connexes