Connexion
MENU

Les formations masculine et féminine de l’UBC confortent leur avance au Championnat des universités et collèges canadiens

PARKSVILLE, C.-B. ─ Les deux équipes représentant l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) ont conforté leur avance à la veille de la dernière journée de la 14e reprise du Championnat des universités et collèges canadiens, au Morningstar Golf Club de Parksville, en Colombie-Britannique.

La formation masculine de l’UBC a poursuivi sa domination en remettant une carte collective de 286, moins 2, en troisième ronde pour prendre une avance de 43 coups sur les Gaels de l’Université Queen’s. Cet établissement de Kingston, en Ontario, est pressé par deux autres universités de la Colombie-Britannique, les Cascades de l’Université de Fraser Valley et les Vikes de l’Université de Victoria qui accusent respectivement un retard de quatre et cinq coups sur les Gaels.

Les Stingers de l’Université Concordia sont le seul des quatre établissements québécois présents à ce championnat à s’être qualifié pour la ronde finale, les 10 équipes de tête, égalités comprises, obtenant leur visa pour la dernière journée. Les Stingers se retrouvent au huitième rang (913, plus 49). Ont été éliminés les Carabins de l’Université de Montréal, ex æquo au 12e rang (920, plus 56), le Rouge et Or de l’Université Laval, ex æquo  au 16e rang (929, plus 65) et l’École de technologie supérieure, 19e (943, plus 79).

Dans la division féminine, les Thunderbirds de l’UBC ont pris une avance de 12 coups sur les tenantes du titre, les Carabins. Le Varsity Blues de l’Université de Toronto occupe la troisième place, à 18 coups de la tête, tandis que les porte-couleurs du Rouge et Or se retrouvent en quatrième place, à 23 coups des meneuses. Les Carabins et le Rouge et Or disputeront donc la ronde finale, faisant partie des six équipes de tête de la division féminine.

Dans la compétition individuelle féminine, Alexandra Pelletier, du Rouge et Or, a concédé la première place à Kat Kennedy, des Thunderbirds, qui totalise 227 après une troisième carte de 77, plus 5, ce qui la place à plus 11. Pelletier a dû se contenter d’un score de 85, plus 13, en cette troisième journée, pour un total de 228, un coup derrière Kennedy. Barbara Neto-Brandley, des Thunderbirds, qui a joué 78 et totalise 229, a ravi la troisième place à Caroline Ciot, des Carabins, qui affiche un cumulatif de 231 après une troisième carte de 83.

Sarah-Andrée Landry (Carabins), 5e, Véronique Fortin-Latreille (Carabins), 10e, Élizabeth Asselin (Rouge et Or), 11e ex æquo, Catherine Gariépy (Rouge et Or), 15e ex æquo, Julie Brossoit (Carabins, 21e, et Marianne Gagnon (Rouge et Or), 23e, disputeront aussi la ronde finale.

Chez les hommes, Scott Secord, des Thunderbirds, a signé une carte de 73, plus 1, ce qui le place à moins 9 (67-67-73─207), quatre coups de mieux que Jack Wood, un autre Thunderbird, et Lawren Rowe, des Vikes de l’Université de Victoria, qui totalisent 211. Mais c’est Connor McLellan, des Cascades, qui a réussi l’exploit du jour en remettant une carte de 66, moins 6, ce qui l’a propulsé à égalité au cinquième rang.

Outre les quatre représentants des Stingers ─ Rodney Morgan, Ryan Mitchell, Jacob Peterson et Zackery Secord ─, seul Arthur Heinkele (Rouge et Or) reste en lice dans la compétition individuelle après avoir terminé les 54 trous à 14 coups du meneur. Seuls se qualifiaient les participants qui se trouvaient à 15 coups et moins de la tête après trois rondes.

On trouvera des informations supplémentaires sur le championnat, notamment les résultats et les appariements, en cliquant ici.

Articles connexes