Connexion
MENU

Le CP soutient les bons cœurs à Ottawa dans le cadre d’événements de la LPGA et de la LCF en 2017

Par Golf Canada
Bernard Brault/ Golf Canada

Le mois de février est le mois du cœur, et le Canadien Pacifique (CP) est fier d’annoncer deux importants partenariats caritatifs au bénéfice de la santé cardiovasculaire des enfants et adultes d’Ottawa, par l’intermédiaire de l’Omnium féminin du CP 2017 et des matchs de la saison régulière, éliminatoires et de la Coupe Grey de la Ligne canadienne de football (LCF).

Cette grande campagne, intitulée « Un bon cœur », appuiera la rénovation d’installations que fréquentent chaque jour les patients du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et célèbre la résilience et le courage du cœur humain.

Le CHEO est le bénéficiaire officiel de l’Omnium féminin du CP 2017, qui se déroulera à l’Ottawa Hunt and Golf Club, du 21 au 27 août. Pour sa part, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa sera le récipiendaire de la totalité des fonds amassés dans le cadre de notre partenariat avec la LCF en 2017.

« Le CP est heureux de célébrer le 150e anniversaire du Canada dans la capitale nationale et de soutenir deux hôpitaux de renommée mondiale, en réunissant les meilleures golfeuses de la LPGA et les meilleurs joueurs de la LCF, a dit Keith Creel, président et chef de la direction du CP. « La campagne ‘Un bon cœur’ du programme d’investissement dans les collectivités Le CP a du cœur apportera une aide vitale au CHEO et à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa cette année. »

Chaque année, le CHEO touche la vie de plus de 500 000 nouveau-nés, enfants et adolescents de l’est et du nord de l’Ontario, de l’ouest du Québec et du Nunavut. Afin d’améliorer les soins qu’il offre à ces patients, le CHEO va lancer un projet de 1,8 million $ pour moderniser son bloc d’intervention et son laboratoire de cathétérisation. Un espace redessiné, de l’équipement spécialisé et une formation centrée sur les soins pédiatriques joueront un rôle crucial dans la santé et le bien-être des patients du CHEO.

« Des avancées technologiques permettant à nos médecins d’obtenir les images les plus claires et les plus concises seront au cœur de la modernisation du bloc d’intervention et du laboratoire de cathétérisation qui sera financée avec l’aide de la campagne « Un bon cœur »  du CP », a déclaré Kevin Keohane, président-directeur général de la Fondation du CHEO. « Nous disposerons ainsi d’un bloc à la fine pointe de la technologie grâce auquel les médecins et les technologues pourront poser des diagnostics plus précis et traiter avec plus de douceur de jeunes patients vulnérables. »

Zander Zatylny, qui est né avec une cardiopathie congénitale d’un type rare, avait déjà subi deux opérations à cœur ouvert à son premier anniversaire. Maintenant âgé de sept ans, on lui a implanté huit endoprothèses vasculaires dans ses artères pulmonaires gauche et droite pour améliorer sa circulation sanguine. Il a besoin d’un suivi régulier et devra subir d’autres interventions à l’avenir. Il tirera parti au premier chef de l’imagerie tridimensionnelle en temps réel qui guidera ses médecins durant ces futures interventions.

Lorsque ces enfants deviennent des adultes, c’est l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa qui prend la relève. Quatre jours après sa naissance à Vancouver, Olivia Hiddema a subi sa première intervention à cœur ouvert. À deux ans, Olivia a déménagé avec sa famille à Ottawa, où les médecins et le personnel infirmier du CHEO ont suivi régulièrement ses progrès tout au long de son enfance. À 18 ans, elle a quitté le CHEO pour la Clinique de cardiopathie congénitale de l’adulte de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, où elle a subi une deuxième opération à cœur ouvert à l’âge de 20 ans.

Olivia tirera directement parti de la plus importante expansion durant les 40 ans d’histoire de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, soit l’ajout d’un espace de soins cliniques de pointe de 145 000 pieds carrés. Cette expansion permettra à l’Institut de continuer de répondre aux besoins des Canadiens en matière de soins cardiaques à titre de centre de référence pour les hôpitaux d’Ottawa, de l’est de l’Ontario et du Nunavut, ainsi que de nombreux autres patients d’un océan à l’autre qui reçoivent à Ottawa des interventions d’importance vitale.

« Les cinq années à venir seront les plus stimulantes de toute l’histoire de l’Institut, a dit Jim Orban, président-directeur général de la Fondation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. « Des partenariats avec des programmes tels que Le CP a du cœur sont essentiels pour l’évolution de l’Institut. Grâce à ce type de soutien, des traitements cardiovasculaires, des programmes et des soins aux patients de calibre mondial sont offerts aujourd’hui et façonneront les lendemains de nombreux Canadiens. »

Cette semaine, dans le cadre de la campagne « Février, c’est le mois du cœur! » de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, le CP fera des dons de contrepartie jusqu’à concurrence de 7 500 $, de sorte qu’une telle contribution de votre part pourrait rapporter jusqu’à 15 000 $ à l’Institut de cardiologie. Faites un don en cliquant sur le lien fevrierlemoisducoeur.ca

Pour chaque retweet, ou chaque partage et « j’aime » de la vidéo « Un bon cœur » sur Facebook depuis le compte @CFL, la Ligue donnera 50 cents à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Surveillez @CPhasHeart sur Facebook et Twitter et CPHasHeart.ca pour savoir comment vous pouvez contribuer à ces œuvres et les appuyer au cours des prochains mois.

Articles connexes