Connexion
MENU

Le club de golf RattleSnake Point s’apprête à accueillir la première épreuve de qualification sectorielle pour l’Omnium des États-Unis à avoir lieu au Canada

Par Golf Canada

MILTON, Ontario – Le club de golf Rattlesnake Point à Milton, Ontario est fin prêt à recevoir la première épreuve de qualification sectorielle pour l’Omnium des États-Unis à avoir lieu en sol canadien, le lundi 3 juin, afin de déterminer qui pourra disputer la 119e édition du Championnat national américain, qui se déroulera du 13 au 17 juin au célèbre Pebble Beach Golf Club de Pebble Beach, Californie. Le nombre final de places à l’enjeu sera confirmé tôt lundi matin par la USGA.

L’épreuve sectorielle de 36 trous sera disputée sur le parcours CopperHead à Rattlesnake Point. Elle opposera un peloton de 37 compétiteurs qui comprend des vétérans chevronnés du PGA TOUR, des golfeurs canadiens prometteurs en plus d’un triple vainqueur de tournois majeurs en Padraig Harrington.

« Golf Canada est ravie d’aider ses partenaires internationaux de la USGA à tenir la première épreuve de qualification sectorielle pour l’Omnium des États-Unis à avoir lieu en sol canadien, » a déclaré Adam Helmer, directeur des règles et compétitions pour Golf Canada. « Un certain nombre de concurrents participeront également à l’Omnium canadien RBC cette semaine et nous sommes fiers de créer ce lien significatif entre nos championnats nationaux respectifs. Nous souhaitons également remercier nos amis de ClubLink d’accueillir ce tout premier tournoi de qualification finale à RattleSnake Point. »

« Nous sommes enchantés d’accueillir cet événement crucial menant à l’une des inscriptions les plus convoitées dans le monde du golf, » a déclaré Craig Cupido, directeur des opérations de RattleSnake Point. « Le fait de voir des compétiteurs aussi accomplis sur notre parcours pour ce test des plus difficiles est une opportunité fantastique que toute l’équipe et les tous les membres du club accueilleront à bras ouverts. Et en tant qu’admirateurs de ce grand sport, nous sommes impatients de voir comment ces compétiteurs de premier plan se débrouilleront sur notre parcours le 3 juin. »

Un total de 927 joueurs participe à 12 qualifications sectorielles, dont lors d’épreuves prévues au Canada, en Angleterre et au Japon. C’est la première fois de l’histoire de l’Omnium des États-Unis qu’une épreuve de qualification sectorielle a lieu au Canada.

Le processus de qualification pour l’Omnium des États-Unis s’est mis en branle plus tôt ce printemps avec 110 épreuves locales, regroupant 8 602 joueurs participants. Une épreuve de qualification locale a eu lieu le 13 mai au Canada, au club TPC Toronto à Osprey Valley, à Caledon, Ontario.

L’épreuve canadienne se déroule durant la même semaine que l’Omnium canadien RBC. Plusieurs joueurs du circuit PGA TOUR participeront ainsi de concert à l’Omnium canadien RBC et à la qualification sectorielle pour l’Omnium des États-Unis.

Les Canadiens Nick Taylor et Mike Weir se sont déjà qualifiés pour le 119e Omnium des États-Unis lors de l’épreuve de qualification sectorielle tenue le 20 mai à Dallas, Texas.

Pour plus de renseignements au sujet du parcours, des appariements et des heures de départ, cliquez ici.

À SURVEILLER :

Ricky Barnes, 38 ans, de Stockton, Californie, a terminé ex aequo au deuxième rang à l’Omnium des États-Unis de 2009 disputé sur le parcours Black Course de Bethpage State Park. Il s’est également qualifié pour l’Omnium américain de 2000 en tant qu’amateur de 19 ans, l’un des six Omniums américains auxquels il a pris part. Barnes a remporté le Championnat amateur des États-Unis de 2002, défaisant Hunter Mahan en finale à Oakland Hills.

Cougar Collins, 19 ans, de Caledon, Ontario, Canada, est un étudiant de deuxième année qui évolue au sein de l’équipe de l’Université Eastern Michigan. Collins, qui s’est qualifié cette année pour le Championnat amateur à quatre balles des États-Unis, a conclu ex aequo au 11e rang lors du Louisiana Cardinal Challenge et à égalité pour la 34e position au Championnat de la conférence Mid-American. Il a joué au hockey jusqu’à l’âge de 14 ans et a été actif dans le ski de slalom et le wakeboard.

Ben Crane, 43 ans, de Portland, Oregon, a participé à sept Omniums des États-Unis, son meilleur résultat étant une égalité pour la 53e position en 2008 à Torrey Pines. Il a remporté cinq tournois sur le circuit de la PGA, dont la Classique FedEx St. Jude de 2014 et l’Omnium Farmers Insurance de 2010, ainsi que deux tournois du Web.com.

Chris Crisologo, 23 ans, de Richmond, C.-B., Canada a remporté le Championnat amateur sud-américain par quatre coups, après avoir été honoré pour une quatrième année consécutive dans l’équipe All-American de la NCAA Division II All-America à titre de membre de l’équipe de l’Université Simon Fraser. Membre d’Équipe Canada, il a disputé trois Championnats amateurs américains et s’est qualifié pour la phase de parties par trous en 2017. Crisologo a terminé ex aequo au 45e rang lors de l’Omnium canadien RBC de 2018.

Cameron Davis, 24 ans, originaire d’Australie, tente de se qualifier pour son premier Omnium américain après avoir terminé à égalité pour la 39e position de l’Omnium britannique l’an dernier à Carnoustie. Davis a signé des victoires sur les circuits Web.com Tour et PGA Tour of Australasia. Il a aidé l’Australie à remporter le Championnat mondial amateur par équipes de 2016 par 19 coups et a été le meneur individuel avec un cumulatif de 269. Davis a également remporté l’Australian Amateur de 2015.

Harris English, 29 ans, de Sea Island, Géorgie, a participé à trois Omniums des États-Unis, son meilleur résultat étant une égalité au 37e rang en 2016 au Oakmont Country Club (Pennsylvanie). English, qui a remporté deux titres en PGA TOUR, a participé à huit Championnats de la USGA, dont trois Championnats amateurs des États-Unis. Il fut membre de l’équipe américaine de la Coupe Walker en 2011.

Dylan Fritelli, 28 ans, natif d’Afrique du Sud, tente de se qualifier pour un deuxième Omnium des États-Unis consécutif. Il n’a pu éviter le couperet à Shinnecock Hills l’année dernière. Fritelli, qui a remporté deux victoires sur le circuit européen de la PGA, a également évolué sur les circuits Asian, Sunshine et Challenge. Il a aidé l’Université du Texas à remporter le Championnat de la NCAA en 2012.

Padraig Harrington, âgé de 47 ans, originaire de la République d’Irlande, a remporté l’Omnium britannique tenu par le R & A en 2007 et en 2008, ainsi que le Championnat de la PGA en 2018. Il a participé à l’Omnium des États-Unis à 16 reprises et y a terminé cinq fois parmi les 10 premiers. Il a terminé à égalité au quatrième rang en 2012 au Olympic Club. Il fut nommé Joueur de l’année 2007 sur le circuit européen et Joueur de l’année 2008 sur le circuit PGA TOUR. Harrington sera le capitaine de l’équipe européenne lors de la Coupe Ryder en 2020.

David Hearn, 39 ans, de Brantford, Ontario, Canada, qui s’est joint au circuit PGA TOUR en 2005, compte 21 résultats top 10 en carrière, dont un É5 à la Classique Zurich de La Nouvelle-Orléans de 2019, une deuxième place à la Classique Greenbrier et une finale É3 à l’Omnium canadien RBC de 2015. Il s’est qualifié à trois reprises pour des tournois majeurs, dont l’Omnium des États-Unis de 2013, où il a terminé à égalité au 21e rang. L’athlète olympique canadien de 2016 participera aussi à son 17e Omnium canadien RBC la semaine prochaine.

Scott Langley, âgé de 30 ans, de Scottsdale, en Arizona, il a participé quatre fois à l’Omnium des États-Unis et y a partagé en 2010 à Pebble Beach les honneurs du meilleur amateur, à égalité avec Russell Henley, lorsqu’ils se sont classés ex aequo au 16e rang. Langley, qui a remporté le Championnat individuel de la NCAA en 2010 en tant que représentant de l’équipe de l’Université de l’Illinois, a remporté l’année dernière son premier titre sur le circuit Web.com Tour. Il est le premier diplômé du programme The First Tee à évoluer sur le circuit de la PGA.

Ryan Palmer, 42 ans, de Colleyville, Texas, a remporté la Classique Zurich de La Nouvelle-Orléans avec son partenaire, Jon Rahm, le 28 avril dernier. Il a disputé sept éditions de l’Omnium américain, obtenant son meilleur résultat avec une égalité au 21e rang en 2011. Il a concouru dans des mini-circuits durant plusieurs années avant d’obtenir sa carte du circuit de la PGA en 2004 après avoir terminé sixième au classement des boursiers du circuit Nationwide (désormais Web.com Tour).

Ben Silverman, 31 ans, de Thornhill, Ontario, Canada, en est à sa deuxième saison sur le circuit PGA TOUR. Il est à la recherche d’une première participation à un tournoi majeur. En 45 tournois en carrière sur le circuit, il a évité le couperet à 26 reprises et obtenu six résultats top 25 et deux tops 10, incluant une finale É12 plus tôt cette année au Championnat Corales Puntacana Resort and Club. Diplômé du circuit Mackenzie Tour et du circuit Web.com Tour, où il a remporté le Championnat Price Cutter Charity de 2017, présenté par Dr Pepper, il a également remporté les Jeux Maccabiah de 2013 à Israël.

Adam Svensson, 25 ans, de Surrey, Colombie-Britannique, Canada entame sa première année sur le circuit de la PGA. Diplômé du programme d’Équipe nationale de Golf Canada, Svensson a remporté en 2018 la Classique Great Abasco des Bahamas sur le circuit Web.com. Il a participé à 23 tournois de la PGA en carrière, se classant pour les rondes du weekend à neuf reprises et obtenant un résultat top 25.

À propos du Club de golf RattleSnake Point
Situé à Milton, en Ontario, le Club de golf RattleSnake Point est un terrain où ont été tenues plusieurs épreuves de qualification pour l’Omnium canadien RBC du PGA TOUR. Il dispose de deux terrains de golf de premier plan. L’architecte Thomas McBroom a conçu chaque parcours de 18 trous comme un test distinct. Un vaste parcours misant sur un caractère robuste, le CopperHead déambule à travers les vallées et les bois, révélant parfois un étang ou un ruisseau à éviter. SideWinder, un parcours de type Links, épouse le terrain vallonné de la région, mettant en jeu des dénivellations qui défient l’imagination et l’élan des golfeurs. Sur chacun des parcours, McBroom a créé des verts massifs protégés par de gigantesques fosses de sable. Le parcours jouable peut s’étendre au-delà des 7 000 verges. En 2010, le Club de golf RattleSnake Point a été l’hôte du Championnat des séniors de la PGA du Canada, remporté par Jim Rutledge.

Articles connexes