Connexion
MENU

Le Club de golf Camelot accueillera le Championnat mondial junior féminin 2018

Par Golf Canada
(Camelot Golf & Country Club)

Les allées du Club de golf Camelot d’Ottawa seront mises à la disposition de l’élite mondiale du golf junior féminin, puisqu’il sera l’hôte du Championnat mondial junior féminin, du 9 au 14 septembre 2018.

En plus des compétitions individuelles et par équipes de 72 trous, le Championnat mondial junior féminin sera une véritable célébration de ce sport, tout en mettant l’emphase sur le développement du golf. Avant que ne s’amorce le tournoi, les organisateurs du Championnat mondial junior féminin tiendront une conférence au sommet des entraîneurs de golf, une clinique de perfectionnement pour les jeunes golfeuses, de même qu’un événement spécial destiné aux juniors amatrices.

Pour les membres du Club Camelot, l’occasion d’accueillir cet événement d’une durée d’une semaine est une source de fierté.

« Nous sommes vraiment enthousiasmés de pouvoir partager notre parcours avec les meilleures jeunes golfeuses au monde, » affirme Greg Richardson, le directeur général et chef des opérations de Camelot. « Nous sommes très investis dans le développement de notre sport à tous les niveaux et nos membres sont fiers de pouvoir faire leur part pour accueillir cette compétition de classe mondiale. »

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada, en collaboration avec Golf Ontario, et est soutenu par le R&A et par la Fédération internationale de golf. Certifié comme événement de catégorie « A » par le World Amateur Golf Rankings (WAGR), ce sera la cinquième édition du Championnat mondial junior féminin.

Niché à l’extrémité est d’Ottawa, le Club Camelot n’en est pas à ses premières armes en tant qu’hôte d’une compétition de Golf Canada. Le vénérable club a accueilli le Championnat canadien amateur masculin de 2012, une épreuve du Circuit canadien féminin, le Championnat canadien junior féminin de 2017, en plus de l’épreuve de qualification finale de l’Omnium féminin Canadien Pacifique de 2017.

Lorsque le club, qui célèbre son 26ème anniversaire, accueillera la compétition cette année, ce sera une occasion de mettre en vitrine la capitale du Canada devant les 63 meilleures golfeuses junior internationales, qui proviennent de 20 pays à travers le monde.

« Cela représente pour les visiteuses de nombreuses possibilités d’explorer la capitale nationale, ses musées, les édifices parlementaires et les ambassades de leurs pays respectifs, » ajoute Richardson. « Nous sommes vraiment fiers d’accueillir les compétitrices, leurs entraîneurs et les spectateurs au Club Camelot et dans la superbe ville d’Ottawa. »

Depuis sa création, plusieurs des meilleures golfeuses canadiennes ont rivalisé dans le cadre du Championnat mondial junior féminin, dont Grace St. Germain, une golfeuse amatrice au sein d’Équipe Canada qui est aussi membre du Club Camelot. Brooke Henderson, de Smiths Falls, ON, grande vedette de la LPGA présentement classée au 14ème échelon mondial du golf féminin, a pour sa part concouru dans la première édition de la compétition en 2014.

« C’est un tournoi fantastique, une compétition fantastique… De pouvoir rivaliser avec les meilleures au monde en y représentant le Canada est un rêve devenu réalité, » affirmait Henderson, lorsqu’interrogée à ce sujet lors de la conférence de presse de l’Omnium féminin Canadien Pacifique au mois d’août. « J’ai eu la chance d’y participer en début de carrière. Je crois que la meilleure chose à faire est simplement de s’amuser, d’en profiter, de saisir le moment et de tenter d’en tirer une expérience d’apprentissage. »

En 2017, accusant un retard de 8 coups lors de la partie finale, l’Espagne est revenue de l’arrière de manière dramatique pour détrôner en prolongation les Coréennes, elles qui avaient conservé la première place durant 54 trous. Seo-yun Kwon a sauvé les meubles pour le trio coréen en remportant, au premier trou de prolongation, la médaille de la compétition individuelle.

L’entrée est gratuite toute la semaine pour assister à la compétition.

Vous pouvez en savoir plus au sujet du championnat en visitant le www.mondialjuniorfeminin.com

Articles connexes