Connexion
MENU

Le club de golf Angus Glen prêt à accueillir les meilleures golfeuses juniors au monde

Par Golf Canada
Angus Glen Golf Club (Photo: City of Markham)

MARKHAM, Ont. — C’est un tableau de compétition regroupant quelques-unes des meilleures jeunes golfeuses de la planète qui se déploiera sur le terrain du club de golf Angus Glen, du 24 au 27 septembre, pour participer à cette sixième édition du Championnat mondial junior féminin de golf. Soixante athlètes de 19 pays – dont deux équipes du Canada, pays hôte du tournoi – se disputeront les titres par équipes et individuel.

« De concert avec Golf Ontario et nos partenaires, nous sommes ravis de présenter cet évènement de haut calibre mettant en vedette les athlètes les plus prometteuses du monde du golf, a déclaré Dan Hyatt, directeur de tournoi pour Golf Canada. C’est un réel honneur pour nous d’offrir à ces jeunes filles talentueuses une si belle occasion de progresser et de se perfectionner. »

Le tableau de compétition de cette année comprend 11 concurrentes figurant dans le top 100 du Classement mondial du golf amateur (WAGR). La golfeuse la mieux classée du tournoi est la championne individuelle en titre Atthaya Thitikul (no 2 au WAGR) qui représentera le pays médaillé de bronze de 2018, la Thaïlande, qui en est à sa seconde participation au Championnat mondial junior féminin. Thitikul, qui est aussi championne amateur en titre de la Thaïlande, a reçu le prix Smyth Salver pour le meilleur score amateur à l’Omnium britannique féminin AIG 2019, a remporté le Championnat de Thaïlande 2019 du Circuit féminin d’Europe et compte maintenant 10 tournois professionnels à son actif sur la scène golfique mondiale.

L’Angleterre est le seul pays inscrit au tableau dont l’équipe est entièrement composée de golfeuses classées dans le top 100 du WAGR. Lili Mary Humphreys (no 29) fera sa troisième apparition au Championnat mondial junior féminin et tentera d’afficher un meilleur résultat que son É7 de 2017. Ses coéquipières sur le terrain d’Angus Glen, à Markham, seront Annabell Fuller (no 46) et Euphemie « Mimi » Rhodes (no 95).

L’Italie, championne en titre, pourra compter sur Alessia Nobilio (no 7) pour mener son équipe. Nobilio cherchera à augmenter sa collection record de médailles individuelles au Championnat mondial junior féminin après avoir remporté celles d’argent en 2017 et 2018. La golfeuse de 17 ans, qui a déjà sept finales dans le top 10 cette année – dont deux victoires – jouera aux côtés des nouvelles venues Carolina Melgrati (no 115) et Benedetta Moresco (no 34). Le trio s’efforcera de rapporter au pays une troisième médaille d’équipe pour l’Italie.

L’édition 2019 du championnat sera marquée par le retour de plusieurs golfeuses, 17 de celles inscrites au tableau de compétition ayant déjà participé à au moins un Championnat mondial junior féminin, notamment la double-médaillée d’argent individuelle Nobilio (Italie) qui, l’année dernière à Ottawa, est devenue la première à remporter une médaille à deux reprises dans l’histoire du tournoi. Six joueuses en seront au moins à leur troisième présence au championnat : les Canadiennes Ellie Szeryk (no 724) et Emily Zhu (no 977), la Suissesse Elena Moosman (no 97), la Mexicaine Cory Lopez (no 314), l’Anglaise Humphreys, ainsi que Nobilo, qui établira mardi le record du championnat en y prenant part à une quatrième reprise.

La Suède tentera d’ajouter une quatrième médaille d’équipe à sa récolte, après celle d’argent en 2014 et celles de bronze en 2015 et 2017. En tant que seule golfeuse suédoise revenant au championnat, Ester Fägersten (no 120) sera accompagnée des néophytes Louise Rydquist (no 439) et Sara Ericsson (no 230).

Outre les équipes et golfeuses présentes l’année dernière qui reviennent en 2019, le Championnat mondial junior féminin accueille avec bonheur le retour de l’Allemagne et de la République de Corée après un an d’absence. Une nouvelle équipe se joint également au tournoi cette année, celle du Pays de Galles, composée de Darcey Harry (no 578), Ffion Tynan (no 693) et Carys Worby (no 799).

Enfin, à cette présence de l’élite internationale des golfeuses juniors s’ajoutent les six Canadiennes choisies pour représenter leur pays hôte : Brooke Rivers (Brampton, ON), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Zhu (Richmond Hill, ON) formeront l’Équipe Canada 1, tandis que Lauren Kim et Angel Arora de Surrey, C.-B., feront équipe avec Szeryk (London, ON) pour constituer l’Équipe Canada 2. Équipe Canada sera en quête de sa première médaille depuis sa capture du bronze au Championnat mondial junior féminin inaugural de 2014.

En 2018, au Camelot Golf and Country Club, c’est l’Italie qui a défait les États-Unis pour coiffer la couronne, donnant une fougueuse performance de moins 6 (138) qui lui a permis de rattraper les États-Uniennes et obliger la tenue d’une prolongation pour finalement remporter sa première médaille d’or au Championnat mondial junior féminin.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

L’Angus Glen Golf Club propose deux parcours de championnat de 18 trous à Markham, en Ontario. Les parcours Nord et Sud offrent variété, beauté et défi aux golfeurs et golfeuses. Classé parmi les 80 meilleurs terrains de golf au monde hors des États-Unis, il fut l’hôte de l’Omnium canadien en 2002 et 2007, en plus d’avoir été site officiel du golf aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de Toronto en 2015.

La première ronde de golf sera disputée le mardi 24 septembre. La cérémonie de clôture du tournoi suivra immédiatement la conclusion du jeu le vendredi 27 septembre.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

Articles connexes