Connexion
MENU

Lancer ou ne pas lancer!

Nous avons tous été témoins du lancer du fer 3 (ou du moins lors de la reprise sur toutes les chaînes, YouTube, medias sociaux, etc.) de Rory McIlroy dans le lac du 8e trou du parcours Doral lors du Championnat Accenture.

Quelques secondes auparavant sa balle s’était retrouvée au fond du même lac après un coup très moyen de Rory. Il essayait de frapper un crochet de gauche à droite et il a frappé un crochet de droite à gauche.

Probablement un des coups les frustrant pour un professionnel!

Les réactions à ce lancer furent multiples! Pour plusieurs :

Comment peut-il faire ça devant autant de spectateurs et téléspectateurs? Quel mauvais exemple pour les jeunes qui l’adorent! Nike (un de ses commanditaires) devrait annuler son engagement puisqu’il dénigre son équipement par ce geste! Comment un joueur professionnel avec autant de talent puisse-il perdre le contrôle de ses émotions?

Personnellement j’ai adoré le geste, peut-être simplement parce que ça me déculpabilise un peu face aux nombreux bâtons que j’ai lancés ou brisés dans ma carrière, mais plus parce que pendant un instant le meilleur joueur de la planète a exprimé sa frustration comme la plupart des golfeurs aimeraient le faire au moins une fois dans leur vie.

Ce court vidéo a fait le tour du monde récemment et exprime bien la frustration au golf :

Oui, oui, je sais que ce n’est pas l’exemple à donner aux jeunes et blablabla, ces mêmes jeunes qui s’amusent avec des jeux vidéo comme Grand Theft Auto, Call of Duty, Assassins Creed, etc. (évidemment je ne suis pas à jour avec tous ces jeux; j’ai seulement été témoin des jeunes qui y jouent).

Peut-être que ce n’est pas si négatif que ça que le golfeur numéro 1 au monde se comporte comme n’importe lequel jeune (pour les séniors comme moi, Rory est encore un petit jeune).

Dans cet instant, il a démontré ses vraies émotions et ne s’est pas comporté comme un robot. Peut-être que les jeunes pourront maintenant réaliser que Rory est humain avec ses forces et ses faiblesses et que s’ils travaillent et pratiquent fort, un jour ils pourront être semblable à lui.

À propos de son commanditaire Nike, moi je doublerais son montant contractuel et voici pourquoi :

  1. La mauvaise publicité ça n’existe pas. Les experts en marketing auront pas trop de difficulté à calculé l’impact médiatique de ce geste à travers la planète.
  2. Le lancer du bâton n’a absolument rien à faire avec la qualité de l’équipement de McIlroy. C’est un mauvais élan pas un mauvais fer 3.
  3. La réaction de Rory suite à son geste fût exemplaire. Il a dit les vraies choses avec sincérité : « Sur le coup ça m’a fait du bien, mais je regrette mon geste. Ce n’est pas le genre de geste qu’un modèle à émuler devrait faire. »

De plus, McIlroy a lancé son bâton à un endroit où personne n’était en danger d’être blessée (sauf une tortue ou un achigan pas très rapide).

Lorsque le meilleur joueur au monde réagi de cette façon suite à un mauvais coup, nous réalisons comment le golf est un sport difficile à maîtriser.

Plusieurs intervenants dans le domaine du golf ont récemment parlé de ramener le fun au golf. Ma question est la suivante : quand est-ce que le golf a subitement fini d’être le fun?

Le groupe de McIlroy composé d’Henrik Stenson et Bubba Watson ont eu plus de plaisir après le lancer du bâton qu’à tout autre moment dans la partie. Stenson a émis quelques commentaires rigolos pendant et après la partie et Bubba a expliqué qu’il comprenait bien la frustration de Rory.

C’est pour ça que le golf c’est l’fun! À un moment donné, on peut frapper le meilleur coup de notre vie et notre prochain coup peut-être un « muff » dans un lac ou dans une fosse de sable.

  • Le golf est l’fun parce que c’est un challenge constant!
  • C’est l’fun parce que l’on peut jouer avec nos amis et les taquiner lorsqu’ils ratent un coup ou lorsqu’ils réussissent un coup extraordinaire!
  • C’est l’fun parce qu’on joue dehors au lieu d’être assis à jouer les jeux vidéo mentionnés ci- haut!
  • C’est l’fun parce qu’on peut toujours s’améliorer et nous sommes heureux lorsque nous y parvenons!
  • C’est l’fun parce que l’on peut jouer un parcours différent dans des conditions différentes à chaque jour et ce, n’importe où au monde!
  • C’est l’fun parce que c’est le seul sport ou l’on peut vraiment s’identifier aux meilleurs joueurs au monde lorsqu’ils réussissent un coup extraordinaire ou quand ils en ratent un complètement!

Et maintenant, nous pouvons tous s’identifier à Rory juste un peu plus.


On the Road - Remi

Rémi Bouchard est le directeur régional du membership de Golf Canada pour le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Bouchard est professionnel au Club de golf Le Mirage de Terrebonne depuis 1992 et a représenté le club à l’occasion de compétitions provinciales et nationales. De 2001 à 2004, en collaboration avec Sports Business International, il a contribué à mettre au point et à dispenser un programme de formation en administration des affaires qui utilise le golf comme plateforme d’enseignement.

Golfeur professionnel accompli, Bouchard compte aussi plus de 20 années d’expérience dans les domaines des relations avec les commanditaires et du recrutement. Il a été champion junior du Québec en 1982 et champion amateur de cette province en 1986. Nommé professionnel de l’année par l’AGP du Québec à cinq reprises, Bouchard compte plus de 70 victoires comme professionnel au cours des plus de 20 dernières années. De plus, il a siégé au conseil d’administration du Circuit PGA TOUR Canada dont il fut aussi le président.

Si vous êtes un responsable d’un club de golf au Québec ou au Nouveau-Brunswick, veuillez contacter Rémi à rbouchard@golfcanada.ca pour discuter des avantages à être un club membre de Golf Canada et de ce que vous pouvez faire pour contribuer à l’essor du golf au Canada.

Articles connexes