Connexion
MENU

La Thaïlandaise Thitikul prend les commandes du Championnat mondial junior féminin

Par Golf Canada
Atthaya Thitikul (Tyler Costigan/ Golf Canada)

MARKHAM, Ont. — Il y a quelque chose au Canada qui fait ressortir ce qu’il y a de mieux dans le jeu de la Thaïlandais Atthaya Thitikul et ce fut mis bien en évidence aujourd’hui au club de golf Angus Glen à Markham, en Ontario, lors de la deuxième ronde du Championnat mondial junior féminin de 2019.

Prenant le départ au 10e trou, Thitikul, championne en titre après sa convaincante victoire l’an dernier à Ottawa, n’a pas connu un début de ronde fulgurant ce matin avec quatre normales consécutives, avant de trouver son erre d’aller après avoir calé l’oiselet à la normale-5 du 14e. C’est là qu’elle a ouvert la vapeur, récoltant sept autres oiselets et un aigle contre un seul boguey durant le reste de la partie. Avec un score impressionnant de 30 sur le premier neuf pour un total de 63 aujourd’hui, Thitikul est revenue au pavillon cet après-midi avec une avance de trois coups sur ses plus proches rivales, Hannah Darling d’Écosse et la médaillée d’argent individuelle de l’an dernier, l’Italienne Alessia Nobilio, qui sont à égalité pour la deuxième position, à 5 coups sous la normale pour le tournoi.

Dans son entrevue d’après match, la sympathique Thitikul était franche dans son évaluation : « Vous savez, je donne tout le crédit à mon fer droit, cela a vraiment bien fonctionné aujourd’hui. Je me suis juste amusé pendant la ronde et c’est bien ainsi. Et les résultats suivent. » Lorsqu’on lui a demandé quels ajustements elle devait faire pour le reste de la semaine, elle a déclaré que « ce que je dois améliorer… ce sont les approches, avec les cocheurs. Vous savez, à 80 ou 90 verges, ce n’était pas aussi bon et je dois m’améliorer. » Voilà qui augure bien pour la Thaïlande.

Darling a aussi connu une très belle sortie, réalisant son premier trou d’un coup en carrière au deuxième trou, en route vers un score de 66 (-6). Nobilio s’est replacée dans la lutte, remettant une carte de pointage de moins -5 pour rebondir après une première ronde qui l’avait laissée sur son appétit après avoir inscrit la normale.

Au sujet de son entrée dans le club des trous d’un coup, Darling confie que « C’est le premier que j’ai jamais eu… c’était vraiment cool ! Beth et moi (Coulter, d’Irlande) jouions ensemble et c’était complètement fou ! »

Ho-Yu An, du Taipei Chinois, a également réalisé une magnifique performance et a bondi au classement avec un score de 65 (-7) en deuxième ronde. Elle se hisse à un seul coup de Darling et Nobilio, en quatrième position à quatre coups sous la normale.

Dans la compétition par équipes, l’équipe thaïlandaise a réussi à créer un peu d’espace dans ce qui était un classement très serré au terme de la première journée. Inspirée par la solide performance de Thitikul, la Thaïlande a retranché sept coups à la normale mercredi, pour un total de 281 (-7), un de mieux que la Corée qui est en deuxième position avec 282 (-6) et le Taipei chinois, qui bondit au 3e rang avec un score total d’équipe de 284.

L’équipe championne de l’an dernier, l’Italie, suit tout près au quatrième rang avec moins -1.

En tant que fédération organisatrice, le Canada peut déléguer deux formations au championnat.

Canada 1, qui est composée de Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) a perdu du terrain et se retrouve à égalité au 11e rang avec la Suède. Canada 2, formée de Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, avec Ellie Szeryk (London, Ont.), a chuté de quatre positions et occupe le 17e rang. Rivers demeure la meilleure Canadienne, avec un score de 73 mercredi qui la laisse à égalité pour le 16e rang.

Équipe Canada est en quête d’une première médaille depuis sa conquête du bronze au premier Championnat mondial junior féminin en 2014.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

Le jeu reprend à 8 heures jeudi. On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

Articles connexes