Connexion
MENU

La Corée se hisse au premier rang du Championnat mondial junior féminin

Par Golf Canada
Ye Won Lee of Korea (Tyler Costigan/ Golf Canada)

MARKHAM, Ont. — Beaucoup de golfeurs détestent être interrompus par les éléments lors d’une partie. Mais ne dites pas cela à l’équipe de la Corée. Après un orage qui a interrompu le jeu pendant un peu plus de 90 minutes jeudi, lors de la troisième ronde du Championnat mondial junior féminin de 2019 disputé au club de golf Angus Glen de Markham, les Coréennes se sont mobilisées pour effacer l’avance de quatre coups détenue par la Thaïlande avant l’arrêt du jeu arrêt et prendre une avance d’un coup au classement par équipes.

La Corée occupe maintenant la première position avec un score total de 422 (-10), un seul coup derrière la Thaïlande qui chute au deuxième rang. L’Italie a également profité de la « journée du déménagement », alors que les médaillées d’or de l’édition 2018 ont inscrit un score collectif de moins -1 pour grimper d’un cran au troisième rang (-2). L’Angleterre et le Danemark ont ​​également progressé d’un rang, passant à la quatrième et à la cinquième position respectivement.

Dans l’épreuve individuelle, le sommet du tableau des meneuses est occupé par sept concurrentes qui jouent sous la normale cette semaine et c’est toujours Atthaya Thitikul de Thaïlande qui mène le bal.

Ye Won Lee, de Corée (-7), qui inscrit un score de 68 (-4), la meilleure ronde de la journée, grimpe à seulement deux coups derrière Thitikul, qui occupe la tête du classement avec un score de moins -9. L’Écossaise Hannah Darling, dont le trou d’un coup hier l’a aidée hier à se rapprocher des meneuses, est troisième à moins -6. Alessia Nobilio, d’Italie, chute à la 4e place à moins -5, après avoir joué la normale aujourd’hui.

Après sa ronde Ye Won Lee a confié que : « Je sentais vraiment bien mon élan aujourd’hui, mais je pense que j’aurais pu faire mieux que ce que j’ai réalisé aujourd’hui, car mon fer droit était un peu faible. »

Le champion 2018 Thitikul a pour sa part déclaré : « J’ai eu un petit problème avec mon fer droit à notre retour (après le délai). Le vent a également soufflé très fort lors des deux dernières rondes. » La ronde finale de vendredi s’annonce passionnante sur le parcours sud d’Angus Glen.

En tant que fédération organisatrice, le Canada peut déléguer deux formations au championnat.

Canada 1, qui est formée de Brooke Rivers (Brampton, Ont.), Euna Han (Coquitlam, C.-B.) et Emily Zhu (Richmond Hill, Ont.) a gagné une place au classement jeudi, jouant plus +5, et se retrouve à égalité au 10e rang avec l’Allemagne. Canada 2, qui compte dans ses rangs Lauren Kim et Angela Arora de Surrey, Colombie-Britannique, en plus d’Ellie Szeryk (London, Ont.), demeure au 17e rang. Angela Arora rejoint Brooke Rivers à titre de meilleure Canadienne. Elles sont à plus +7 ce qui les laisse à égalité au 18e rang.

Le Championnat mondial junior féminin est organisé par Golf Canada en partenariat avec Golf Ontario et est appuyé par le R&A et la Fédération internationale de golf. Reconnu comme étant un tournoi de niveau « A » par le Classement mondial du golf amateur (WAGR), le Championnat mondial junior féminin se déroule pour une sixième année consécutive en 2019.

Le jeu reprend à 8 h vendredi pour la ronde finale. On peut consulter les résultats complets et obtenir plus de renseignements en cliquant ici.

L’accès au lieu de compétition est gratuit. De plus amples renseignements au sujet de la sixième édition annuelle du Championnat mondial junior féminin se trouvent sur le site web du tournoi.

Articles connexes