Connexion
MENU

La Colombie triomphe avec trois médailles d’or aux Jeux panaméricains

MARKHAM, Ontario — La formation de golf de la Colombie a connu une rare chance de célébrer une victoire d’équipe sur le 18e vert, c’est pourtant ce qui est survenu, dimanche. Les Colombiens ont raflé trois médailles d’or lors du tournoi de golf inaugural des Jeux panaméricains à Markham, en Ontario.

Marcelo Rozo a remporté la compétition individuelle chez les hommes en signant un pointage total de 13 coups sous la normale alors que sa compatriote Mariajo Uribe l’a imité avec une performance de neuf coups sous le par pour remporter les honneurs chez les femmes. La victoire mixte par équipe n’était que formalité pour la formation colombienne.

Uribe a brandi les couleurs du drapeau colombien en bordure du 18e vert au Angus Glen Golf Club, avant d’arroser d’eau Rozo de la tête au pied, avec ses coéquipiers Mateo Gomez et Paola Moreno, quant il eut terminé sa ronde.

« À la toute fin, c’était plutôt spécial de rendre fierté à la Colombie, tout en se collant sur le 18e vert, » a déclaré Rozo, qui a égalé la marque record du parcours avec une ronde de 63, neuf coups sous le par, samedi. « Le golf n’est pas particulièrement un sport d’équipe. Quand tu ressens ce type d’émotions, c’est encore plus excitant! »

Rozo a conclut la compétition avec un maigre coup d’avance sur l’Argentin Tommy Cocha et le Chilien Felipe Aguilar, en tête après les 36 premiers trous. Cocha a remporté l’argent au terme d’une prolongation de deux trous alors qu’Aguilar s’est mérité le bronze.

Le Canadien Austin Connelly a remis une quatrième carte consécutive sous la normale pour conclure la compétition au cinquième rang du classement général à huit coups sous le par. Connelly a exprimé que de viser trois médailles plutôt qu’une seule première place «ajoute une toute autre pression».

« C’est une expérience bien plus différente que tout autre tournoi de golf auquel j’ai participé », explique-t-il.

L’Américaine Andrea Lee a remporté la médaille d’argent de la compétition féminine alors que Julieta Granada a soutiré le bronze pour le Paraguay. Les États-Unis, qui dominent le compte global des médailles, ont mis la main sur la médaille d’argent de la compétition par équipe alors que l’Argentine s’est méritée le bronze.

La discipline du golf a effectué ses débuts aux Jeux panaméricains cette année à un an seulement d’un retour aux Jeux olympiques, à Rio de Janeiro, pour la première fois depuis 1904.

« C’est une année importante pour le golf, a souligné Rozo. C’est un grand pas dans cette optique. »

En remportant la médaille d’or, Rozo s’est aussi mérité une exemption afin de prendre part à l’Omnium canadien RBC à Glen Abbey à Oakville en Ontario, la semaine prochaine. Il s’agira de sa première participation à un tournoi de la PGA.

Alors que le golfeur de 25 ans essaie toujours de faire sa place en vue d’une participation olympique, sa compatriote Uribe est au plein cœur de la course pour Rio. Elle souriait déjà en rappelant les succès que venait de connaître la formation colombienne aux Jeux panaméricains.

« La Colombie n’est pas une équipe qui se mérite beaucoup de médailles généralement, c’est pourquoi elles sont si importantes pour nous, a avoué Uribe qui s’est méritée une exemption afin de participer à l’Omnium canadien du Pacifique le mois prochain, à Vancouver. C’est plaisant! Je me prépare pour les Olympiques. »

Golf Canada se prépare aussi en vue des Olympiques. La présentation des Jeux panaméricains sur le territoire canadien en est d’ailleurs la preuve.

« Pour cumuler cette expérience en vue de Rio et de l’expérience olympique l’année prochaine, on ne pouvait aller ailleurs. Cette participation, mais aussi la tenue des Jeux panaméricains ici nous aideront beaucoup dans cette optique », a souligné le directeur général de Golf Canada, Scott Simmons.

« Ça a grandement aidé nos golfeurs, nos entraîneurs et toute l’équipe qui les entourent. C’est probablement le plus gros avantage qui découle de cette expérience dans notre cas. »

Après Connelly, le Canadien Garrett Rank a conclut la compétition au 15e rang chez les hommes avec un pointage cumulatif de cinq coups au-dessus de la normale. Chez les femmes, Lorie Kane occupe le 19e rang à égalité avec le pointage de 23 coups au-dessus du par. Le Canada s’est d’ailleurs classé au huitième rang parmi les 16 nations présentes dans la compétition par équipe.

Le Ministre fédéral des Sports, Bal Gosal, a d’ailleurs affirmé que la réponse des visiteurs en fut l’une des plus positives.

« Les visiteurs ont vraiment été heureux de la qualité des installations, du parcours et des allées… Ce fut impeccable. »

Mis-à-part certaines difficultés, Connelly a pu profiter de l’appui de centaines de partisans lors de la dernière ronde. Quand l’athlète de 18 ans a réalisé une approche impressionnante pour sauver la normale au sixième trou, il a expérimenté l’une des plus éblouissantes réactions de la foule à son égard.

« C’est difficile à décrire, a-t-il avancé. Le rugissement était incroyable. C’était tout simplement impressionnant d’avoir autant de gens derrière moi. »

Articles connexes