Connexion
MENU

Jean Béliveau, le golfeur!

Une légende du Canadien. Une étoile de Ligue nationale. Un monument d’humanisme pour le hockey, le sport et la société.

Jean Béliveau a été tout cela durant sa remarquable carrière sportive et plus encore, dont golfeur.

En plus de six Coupes Stanley, ses deux trophées Hart et le Conn Smythe ainsi que sa marque de 500 buts qui a été une première pour un joueur de centre dans la LNH, le disparu a également laissé sa marque au golf.

COUP DE DÉPART DE 300 VERGES

Mentionnons que l’ex-capitaine du Canadien est devenu membre à Laval-sur-le-Lac à sa retraite.

« Zotique Lespérance, le docteur Yvan Dion, Maïtre Jean Bruneau et Monsieur Béliveau étaient des partenaires le samedi matin», raconte André Maltais, longtemps pro au sélect club lavallois.

Chanceux, André disputait une ronde par année en compagnie du disparu. Son collègue-pro Gilles Gareau était souvent du groupe.

«Avec son élan très élégant, Monsieur Béliveau jouait dans les bas 80. Je me rappelle un compte de 79 qu’il avait enregistré lors d’une visite au club Sherbrooke. Son coup de départ au 9e trou avait atteint le vert, ce qui faisait plus de 300 verges quand même», explique Maltais qui a aussi enseigné à l’ancien numéro quatre.

Son meilleur souvenir?

«Sans conteste sa gentillesse. Parlez-en à mes jeunes employés de l’arrière-boutique envers qui il avait toujours énormément d’attention», de poursuivre Maltais.

TOURNOI BÉLIVEAU-PERREAULT ET PLUS ENCORE…

Jean Béliveau a eu un tournoi à son nom pendant 25 ans à Victoriaville.

Plein de hockeyeurs et de nos meilleurs amateurs du Québec y ont défilé.

Golf Québec a d’ailleurs voulu à l’époque joindre le Béliveau-Perreault à ses institutions comme le Kent et le Tunis.

Entre temps, Monsieur Béliveau avait accepté de faire la paire avec un super jeune talent de Victo. Son nom: Gilbert Perreault.

«De fait, le Béliveau-Perreault a permis la renaissance de l’Omnium du Québec par extension, lequel a connu les belles années à Victoriaville», explique Denis Messier, témoin privilégié à titre de chroniqueur de golf au quotidien La Tribune.

Une année, Dave Barr, Dan Halldorson, Richard Zokol (tous victorieux à la PGA) et Jim Nelford avaient été des participants et… chasseurs d’autographes de Monsieur Béliveau lors du banquet pro-am.

Lors d’une entrevue à Victoriaville, il avait confirmé à l’auteur de ces lignes l’information que le premier ministre Jean Chrétien lui avait offert le poste de gouverneur général du Canada et pourquoi (ses deux petites filles) il allait décliner.

Merci pour le scoop Monsieur Béliveau et l’exemple que vous avez toujours donné.

 

Articles connexes