Connexion
MENU

Jason Day remporte le Championnat BMW et prend le premier rang mondial

LAKE FOREST, Ill. – Jason Day a plusieurs rivaux en ce moment, mais très peu de pairs.

Day a remporté le Championnat BMW sur le pilote automatique en remettant une carte de 69, deux coups sous la normale, ce qui lui a valu de se hisser au premier rang du classement mondial, dimanche.

Il a ainsi respecté la promesse qu’il avait faite lors d’une conférence de presse en 2007 _ et pour laquelle il s’est fait nargué plus d’une fois.

« Je me souviens m’être assis sur le lit de ma mère et avoir pensé que le fait de prédire que j’allais un jour être le premier joueur mondial n’était peut-être pas la meilleure chose », a lancé Day, qui aura 28 ans le mois prochain.

Ç’a été tout le contraire.

« Je m’attendais à recevoir un peu de critiques, mais pas à la réponse que j’ai eue de la majorité des gens, s’est rappelé Day, qui a maintenant un autre championnat à portée de main. Mais, c’est bien d’être assis dans cette chaise maintenant. »

L’Australien avait pris une bonne avance en jouant 61 et 63 au cours des deux premières rondes à Conway Farms et n’a jamais réellement été inquiété par la suite. Son score cumulatif de moins-22 était le deuxième plus bas sur le circuit cette année et lui a permis de devancer la recrue Daniel Berger par six coups. Scott Piercy a pris la troisième place, à sept coups du gagnant.

Le Canadien David Hearn a conclu à égalité au 28e échelon à moins-8.

La victoire de dimanche était la cinquième de Day cette saison, et sa deuxième dans les éliminatoires de la Coupe FedEx. Il entamera la finale des éliminatoires à East Lake en tant que meneur du peloton de 30 joueurs. Il a aussi devancé Jordan Spieth et Rory McIlroy dans la course au premier rang mondial.

« Peu importe ce que fait Jason Day, ou sur quel terrain il joue, c’est ridicule », a déclaré Danny Lee, classé 19e.

Il n’exagérait presque pas.

S’il réussit à l’emporter à Atlanta, cela pourrait rendre la course pour le titre de joueur de l’année _ un honneur que Spieth semblait avoir acquis en remportant le Tournoi des Maîtres et l’Omnium des États-Unis _ plus serrée qu’anticipée, il y a seulement six semaines.

Articles connexes