Connexion
MENU

Guy Laliberté au golf, de drôles d’oiseaux, Hugo Bernard et autres échos du 19e

Par Mario Brisebois
Guy Laliberté (Kevin Winter/Getty Images for Cirque du Soleil)

Le plus grand nom au tournoi Shriners au calendrier de la PGA à Las  Vegas est…  Guy Laliberté.

Le fondateur du succès planétaire qu’est le Cirque du Soleil s’est lancé dans le golf.

Après avoir été derrière  la Série Mondiale de  poker, voilà qu’il «finance» la   «Major  Series of putting».

Suite à  des étapes disputées à divers endroits, les finales ont lieu cette semaine à Vegas, une ville à succès du Cirque et Céline Dion bien sûr.

On profite de l’ambiance de PGA pour couronner ses premiers grands champions.

Guillaume Béland et Éric Thibaudeau sont les deux personnes de confiance du groupe Lune Rouge, nom de l’entité des actifs personnels de Guy Laliberté. Le duo avait été impliqué chez Syncho-Golf à l’Omnium de Montréal au circuit canadien avant de devenir le Championnat de Montréal (4 ans) et Québec (un an) au circuit des vétérans de la PGA.

Le budget ne manque pas. Quelques réguliers  de la PGA ont été invités. Longtemps un magicien sur les verts, Brad Faxon a été identifié porte parole. Jack Nicklaus (lire sa compagnie Golden Bear) a aussi été engagée pour concevoir les surfaces  dans un stadium qui a été conçu dans un stationnement.

LA VICTOIRE DU TIGRE…  

Il n’y a pas tant à se surprendre que le Tigre veuille revenir comme annoncé au jeu  surtout que le Défi Hero est un tournoi qui lui appartient.

On aura plein de temps de s’en rejaser, la présentation aux Bahamas n’étant qu’à la fin novembre et début décembre.

Cela dit, reconnaissons déjà  que la nouvelle est une victoire de Tiger au plan personnel avec l’état  piteux dans lequel il était lors de son arrestation pour conduite avec un très mauvais cocktail de médication dans le corps.

PLUS GROS QUE LES OISELETS ET PLUS COMPLIQUÉS AUSSI 

Dans la catégorie des histoires insolites, il y a celle du dindon sauvage.

Alors que les golfeurs passent leur été à rêver aux oiselets et aux albatros comme le rappellent Laurene Jardin, de CBC-Montréal, un autre «oiseau», s’invite sur les parcours, notamment  à Elm Ridge.

J’ai déjà vécu ce genre d’expérience dans les Cantons. Alors qu’on pensait au loin qu’il s’agissait de canards au repos dans leur trajet de snowbirds vers le Sud, on a vite compris qu’il s’agissait de plus gros  volatiles.

Très souvent, les dindons non domestiqués se déplacent en groupe. Ils peuvent causer des dommages. Bien sûr qu’il ne vous avaleront jamais, mais ils sont insistants n’appréciant pas qu’on les dérangent. Faites du bruit en agitant les bras ou en haussant la voix, mais ne faites pas un geste de trop que vous pourriez regretter.

Il est également fortement recommandé de ne jamais partir à courir. Cela pourrait être éprouvant sur les jambes avec le sac porté à l’épaule!  Sachez que dindon peut se déplacer jusqu’à 30/35 km-heure quand même.

BERNARD-LANGEVIN REFONT LA PAIRE 

Tout comme au Nevada le mois dernier, où une carte finale de 63 en conclusion avait   permis  à Hugo Bernard de réussir la première étape des qualifications web.com en prévision de 2018, son entraîneur Daniel Langevin sera à Plantation, en Floride, la semaine prochaine.

Puisqu’on ne brise pas une formule gagnante, Daniel sera actif en agissant dans le rôle de cadet.

Ensemble, ils avaient terminé 7e au circuit Mackenzie PGA Tour Canada au club Quatre Domaines à l’été.

Bref, on ne brise pas une formule gagnante ce qui est d’autant plus vrai que les deux travaillent ensemble depuis les rangs juniors.

MICHEL CORMIER RÉÉLU

Longtemps directeur général  du club  DuMoulin et associé  plus récemment  au club Godefroy, Michel Cormier  conserve  son poste d’échevin à  Trois-Rivièers pour au moins un autre quatre ans.

Cet  ancien des Roadunners de Phoenix, de la défunte de l’Association Mondiale de hockey,  et président de l’Association des directeurs généraux des club de golf du Québec a été réélu par acclamation.

GO CHARLIE POUR UNE BONNE CAUSE! 

En raison de son grand cœur, Charlie Hoffman devient mon favori au tournoi des  Shriners à Vegas.

Résidant de la capitale du jeu  il a annoncé que tous ses gains iraient à la Fondation instituée pour les familles des 58 gens tués ainsi que les 400 autres personnes blessées lors de la fusillade,

Stacy Lewis avait fait de même à l’été à la LPGA pour les victimes des catastrophes météo de Houston. Elle a gagné le tournoi Cambia de Portland, et remis son chèque de 195 000$. Des commanditaires ont ajouté deux millions et plus en dons supplémentaires.

LE BLAINVILLIER CHOISIT GARY LAGDEN

La direction  du club Le Blainvillier  montre  une belle confiance envers son pro Gary Lagden  en le  nommant directeur

général. C’est bien que les dirigeants regardent d’abord parmi son monde lors de promotion qu’ont fait le président   Benoît Mercier et son comité. Gray Ladgen cumule les deux fonctions dès maintenant. Mentionnons que l ‘administration a  également mis en place un  nouveau plan stratégique de  trois ans.

LES 18 ANS ET MOINS DÉJÀ FIXÉS EN PRÉVISION DE 2018

Nos juniors sont fixés et leur championnat du Québec aura lieu au club Chicoutimi en 2018. Les dates déjà choisies sont du 8 au 12 juillet, cela  incluant la ronde de reconnaissance.

Brian Littlejohn et Marc Lamy sont déjà très impliqués dans le dossier en compagnie de Sonia Potvin et Jonathan Moreau, respectivement directrice générale et«pro» au club Chicoutimi.

Le club local de Chicoutimi sait recevoir ayant été hôte du championnat féminin en 2013.

UN HEUREUX BOND POUR L’INDUSTRIE

Callaway annonce une hausse des affaires de 30% au troisième trimestre.

Cela donne espoir un an après l’abandon de l’équipement (bâtons, balles et sacs) de Nike pour se spécialiser dans la mode, lire l’habillement et les chaussures.

Articles connexes