Connexion
MENU

Finale Reed-McIlroy : tout un spectacle en perspective dimanche !

Par André Rousseau/lescoulissesdusport.ca
(Peter Dazeley/Getty Images)

Collaboration spéciale d’André Rousseau/lescoulissesdusport.ca

AUGUSTA, Géorgie— Patrick Reed a poursuivi sa domination sur les normales 5 pour jouer 67 et il amorcera la ronde finale du 82e tournoi des Maîtres avec une avance de 3 coups sur Rory McIlroy.

Les deux jeunes hommes formeront le dernier duo de la journée et on pourrait assister à une guerre de tranchées, comme ce fut le cas en coupe Ryder, il y a deux ans, à Hazeltine. Reed avait alors triomphé au dernier trou pour aider les Américains à gagner le tournoi.

Reed est un ancien étudiant de l’Université d’Augusta et il tente de remporter sa première victoire dans un tournoi majeur. McIlroy est dans une position différente. Une victoire dimanche lui permettrait de compléter le Grand Chelem et d’avoir une place de choix dans l’histoire du golf.

Reed et McIlroy ne sont pas seuls à avoir les yeux sur le trophée. Rickie Fowler et Jon Rahm, deux autres joueurs de la nouvelle génération, ont joué 65 samedi et sont relativement près du sommet. Henrik Stenson, Tommy

Rory McIlroy a joué 65 pour s’approcher à 3 coups de Patrick Reed avant la ronde finale du 82e Masters.

Fleetwood et Bubba Watson complètent la liste des plus sérieux aspirants.

Voici les commentaires recueillis après la 3e ronde:

RORY McILROY: «Je suis très content de cette ronde sans un seul bogey. C’est important que je fasse partie du dernier groupe, dimanche. Je veux effacer le souvenir de 2011 (ronde de 80). Toute la pression sera sur Patrick!»

PATRICK REED: «Ce sera excitant de jouer la ronde finale avec Rory. J’espère que nous produirons des feux d’artifices. Je suis à l’aise sur ce parcours et mon système nerveux se porte très bien». À noter que Reed a réussi deux aigles et 8 birdies sur les normales 5 depuis le début du tournoi. Tout simplement génial! On verra si la chance continuera de lui sourire sous «pression extrême».

Rickie Fowler a joué 65, mais il est encore à 5 coups de la tête.

RICKIE FOWLER: «J’avais besoin de jouer aussi bien pour revenir dans la course. J’ai bien commencé la ronde et ça m’a donné confiance. Je sais que Patrick joue très bien, Rory aussi, mais je pense qu’on ne connaîtra pas le vainqueur avant le neuf de retour, dimanche».

JOH RAHM: «Retrancher 7 coups à la normale sur ce parcours, c’est comme joueur «moins 15» sur un autre terrain. C’est mon meilleur résultat dans un tournoi majeur et je continuerai d’y mettre tout mon coeur».

Toute une finale en perspective!

Articles connexes