Connexion
MENU

Équipe Canada n’enverra pas d’athlètes aux Jeux d’été de 2020 en raison des risques liés à la COVID-19

TORONTO – Le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC), appuyés par leurs Commissions des athlètes, leurs organismes nationaux de sport (ONS) et par le gouvernement du Canada ont pris la décision difficile de ne pas envoyer d’équipes canadiennes aux Jeux olympiques et paralympiques au cours de l’été 2020.

Le COC et CPC lancent un appel d’urgence au CIO, au CIP et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de reporter les Jeux d’un an et nous leur offrons notre soutien total et notre contribution pour traverser les complexités provoquées par un report des Jeux. Bien que nous reconnaissions les défis inhérents liés à un tel report, rien n’est plus important que la santé et la sécurité de nos athlètes et de la communauté mondiale.

Cette décision ne relève pas uniquement de la santé des athlètes, c’est une question de santé publique. Dans le contexte actuel de la COVID-19 et des risques qui y sont associés, il n’est pas sain pour nos athlètes ni pour la santé et la sécurité de leurs familles et de la population canadienne en général de poursuivre l’entraînement en préparation pour ces Jeux. Cela irait même à l’encontre des avis de santé publique que nous demandons à tous les Canadiens de suivre.

Le COC et le CPC ont examiné la lettre et le communiqué envoyés dimanche par le CIO. Nous sommes reconnaissants à l’endroit CIO pour son assurance que les Jeux de Tokyo 2020 ne seront pas annulés et nous estimons le fait qu’il comprenne l’importance d’accélérer sa prise de décision relativement à un possible report.

Nous applaudissons aussi le CIO de reconnaître que la protection de la santé et du bien-être des nations et les efforts visant à limiter la propagation du virus doivent être au sommet des préoccupations. Nous sommes au coeur d’une crise sanitaire mondiale qui est beaucoup plus importante que le sport.

Le COC et CPC désirent remercier nos athlètes, nos partenaires et la communauté sportive canadienne pour leur patience et de nous avoir prêté leurs voix en cette période sans précédent. Nous espérons que le CIO et le CIP s’accorderont avec la décision de reporter les Jeux, puisqu’il s’agit là de notre responsabilité commune de protéger nos collectivités et de travailler à contenir la propagation du virus.

Articles connexes