Connexion
MENU

En visite au Salon du golf de la PGA en Floride

En janvier dernier j’ai eu l’occasion de participer au Salon du golf de la PGA of America, à Orlando, en Floride.

C’est à cet endroit qu’annuellement les professionnels américains et les acheteurs de boutique de golf se réunissent afin d’effectuer leurs achats de vêtements, bâtons, balles et équipement pour leurs entreprises et académies de golf. Plusieurs canadiens et professionnels internationaux y participent également.

C’est l’endroit aussi où les professionnels canadiens découvrent de nouveaux produits qu’ils pourront offrir aux golfeurs canadiens. Cette année, puisque le taux de change entre le dollar canadien et américain est affreux pour nous, les achats furent très rares par mes confrères canadiens.

La première journée du salon est une journée démo au champ de pratique du club de golf Orange County National. Un immense champ de pratique qui fait 360 degrés et environ 400 verges dans chaque direction.

Les acheteurs potentiels ont l’occasion pendant  la journée d’essayer tous les produits disponibles tels que des bâtons, tiges, balles, souliers, gants, GPS et même des voiturettes de golf. Il y a également des outils pour l’enseignement avec des technologies de pointe.

Bubba Watson a même donné une exhibition en frappant quelques balles. Le modérateur de l’exhibition parlait beaucoup trop et Bubba n’a frappé que quelques balles. Bubba Watson est un golfeur très impressionnant et j’aurais aimé (je crois que la plupart des autres spectateurs aussi) le voir frappé plusieurs coups avec plusieurs bâtons. Bubba me rappel un peu Moe Norman, un golfeur avec un talent naturel extraordinaire, mais un comportement étrange hors du parcours qui n’est pas bien compris de tous!

Les deux journées suivantes ce sont déroulées au Palais des congrès d’Orange County où plus de 2 000 exposants étaient réunis pour faire la promotion de leurs produits aux acheteurs.

J’ai passé plusieurs heures à observer et à essayer de nouveaux produits. J’ai même été témoin d’un « fitting » de soulier de FootJoy à l’aide d’un outil d’enseignement dit Bodytrack.

Croyez-le ou non, porter la paire de soulier approprié peux vous aider à générer de 3 à 5 km/h de plus dans votre élan!

Pendant le salon, j’ai également fait des entrevues avec des vedettes du monde du golf pour l’émission de télévision Au 19e qui sera diffusée sur RDS ce printemps et cet été.

J’ai interviewé  le jeune Justin Thomas (6e au classement actuel de la coupe FedEx) et son père, un professionnel de golf. Son père a fait exactement ce qu’on devrait faire avec un jeune athlète doué de talent – le laisser jouer au golf et s’amuser!

J’ai discuté avec Jim Nantz, commentateur du Tournoi des Maître et du Superbowl, un homme de classe qui connait bien le Canada.

Que dire de Lee Trevino qui, à 76 ans, s’est rappelé de ses trois victoires à l’Omnium canadien (1971, Vallée du Richelieu; 1977 et 1979, Glen Abbey) comme si c’était hier!

J’ai eu l’opportunité également de discuter avec David Leadbetter et Dave Pelz à propos de leur philosophie de l’enseignement. Annika Sorenstam m’a parlé de ses plans pour le futur et de sa participation au design de parcours de golf.

Lors des conférences et formations présentées par la PGA of America ou les exposants, plusieurs professionnels ont su profité de l’occasion pour parfaire leurs connaissances, que ce soit l’ajustement de bâtons,  l’équipement, l’administration de boutique ou les règles.,

La PGA du Canada organise également la soirée PGA du Canada afin de remettre ses lauréats annuels à ses membres méritants. Cette année, M. Serge Savard s’est vu remettre le prix George Cumming pour sa contribution au service de l’industrie du golf. Il se joint à des récipiendaires de la trempe de Jack Nicklaus et Arnold Palmer.

Le salon annuel de la PGA of America est donc une belle occasion pour tous les intervenants de l’industrie du golf nord-américaine de se réunir et célébrer le golf en général.

Si je peux me fier au nombre de participants présents, qui était à la hausse, j’anticipe une bonne saison en 2016!

Après 5 ans au sein de l’équipe de Golf Canada, j’ai décidé d’accepter le poste de professionnel en titre au Club de golf Pinegrove sur la rive-sud de Montréal.

Je quitte mes collègues de Golf Canada et des associations provinciales, plus particulièrement Golf Québec et Golf Nouveau-Brunswick, avec le sentiment que l’industrie du golf se dirige dans la bonne direction et que son futur est entre bonnes mains.

Je ne conserverai que de bons souvenirs de mon séjour à Golf Canada.

Bonne saison 2016 à tous!

Articles connexes