Connexion
MENU

Des attentes plus que comblées en qualif du circuit Latinoamerica pour Jared du Toit

Par John Chidley-Hill/ La Presse Canadienne
Jared du Toit (Golf Canada/ Bernard Brault)

Il y a un mois, Jared du Toit n’était même pas certain de participer à l’épreuve de qualification du circuit PGA TOUR Latinoamerica, disputée au Mexique. Il était frustré de l’état de son jeu durant toute la saison 2019 et avait travaillé dur pendant la majeure partie des mois de novembre et de décembre pour tenter de remettre les choses en ordre. Et durant la pause des fêtes, il en avait marre.

Mais pas plus tard que dimanche dernier, il a remporté l’épreuve de qualification au club Estrella del Mar Golf & Beach Resort et obtenu une exemption pour la saison complète du PGA Tour Latinoamerica.

« J’ai parlé à des gens proches de moi, à mes entraîneurs et à ma famille et tout le monde était comme ‘nah, allez, vas-y’ » raconte du Toit, qui avait consulté, entre autres, l’entraîneur en chef de Golf Canada, Derek Ingram et la Dre Adrienne Leslie-Toogood, une coach de performance mentale qui œuvre avec le programme national.

« C’est alors que je me suis vraiment engagé à le faire, à avoir de très bons entraînements et ainsi de suite et je me sentais vraiment bien au départ, puis j’ai évidemment bien joué lors du tournoi, donc c’était un grand soulagement. »

Du Toit, âgé de 24 ans, a inscrit un score de 67 en finale (moins -5) pour terminer la semaine à 22 coups sous la normale (266) pour l’emporter par deux coups sur le Mexicain Juan Carlos Benitez.

Du Toit a pris une pause complète du golf de deux semaines pendant les vacances – il n’a même pas apporté ses bâtons avec lui à Kimberley, en Colombie-Britannique – pour se changer les idées. Quand il est retourné en Arizona, il a mis de côté toute la réflexion et le travail qu’il avait fait avant les vacances, a peaufiné un plan d’attaque et a recommencé à jouer. Cette réinitialisation matérielle l’a aidé à faire le vide avant les qualifications.

« Honnêtement, je pense qu’avec tout ce qui se passe, mes attentes n’étaient probablement pas les plus élevées, » avoue du Toit, qui a inscrit un score de 67 lors de la première ronde au Mexique avant de terminer avec des marques de 68-64-67. « Alors peut-être que quand je suis allé là-bas et que j’ai bien joué dès le départ, c’était comme si je jouais avec les jetons du casino. »

La saison du circuit PGA Tour Latinoamerica ne commence pas avant six semaines et du Toit s’attend à profiter de cette attente pour trouver plus de cohérence dans son jeu, participer à des mini-tournois et peut-être disputer des qualifs du lundi sur le circuit Korn Ferry. Et lorsque la saison débutera en Amérique latine, ce sera un retour à Estrella del Mar, ce que Du Toit considère comme un avantage.

« J’ai probablement joué 15 rondes sur ce parcours de golf au fil des ans, donc je suis très à l’aise avec ça, » dit du Toit. « C’est un terrain qui comporte plusieurs types de gazons qu’il m’a fallu un certain temps à apprivoiser. »

Que d’autres golfeurs éprouvent des difficultés avec cet ajustement ou non, c’est définitivement une considération.

« Je pense que mon expérience sur ce terrain de golf m’aidera et j’espère que je pourrai commencer la saison en beauté. »

Il est pressenti que du Toit soit nommé au sein de la formation Jeune pro de Golf Canada pour une troisième année consécutive. Il faisait auparavant partie de la formation amateur de l’organisation, notamment en 2016 lorsqu’il a terminé ex-aequo au neuvième rang à titre d’amateur à l’Omnium canadien RBC disputé au club de golf Glen Abbey Golf Club d’Oakville, en Ontario.

« Golf Canada a été très bonne pour moi au cours des quatre ou cinq dernières années, » a déclaré Du Toit. « Mon premier véritable entraîneur fut essentiellement celui de Golf Canada. Ils ont été très bons avec moi et j’aimerais poursuivre cette relation le plus longtemps possible. »

Articles connexes