Connexion
MENU

Creamer joue 64 et se hisse en tête au Championnat Evian; Henderson à plus 1

Par La Presse Canadienne
Paula Creamer ( Ross Kinnaird/ Getty Images)

EVIAN-LES-BAINS, France – Paula Creamer a évité les bogueys et remis une carte de 64 (moins-7) en première ronde du Championnat Evian, jeudi, se retrouvant de nouveau aux commandes d’un tournoi majeur.

La dernière fois qu’elle s’était retrouvée dans cette situation, elle avait remporté l’Omnium féminin des États-Unis par quatre coups. L’Américaine âgée de 32 ans avait du même coup obtenu sa neuvième victoire en carrière sur le circuit de la LPGA.

Elle dispose d'une avance d'un seul coup sur Brittany Altomare,
qui avait terminé deuxième à Évian-les-Bains en 2017, la détentrice
de sept titres du Grand Chelem Inbee Park, la no 2 mondiale Jin
Young Ko et Mi Hyang Lee.

Deux golfeuses suivent à moins-5. Il s’agit de Jennifer Kupcho, qui a remporté le premier Championnat amateur féminin de l’Augusta National en avril _ et de l’Anglaise Mel Reid, qui a réussi le seul aigle du jour au 18e trou.

La favorite, Sung Hyun Park, fait partie d’un groupe de golfeuses

à moins-4, à trois coups de Creamer.

Shi Hyun Ahn, qui a terminé deuxième au classement de la LPGA en 2004 derrière Annika Sorenstam, a joué 70 (moins-1). Ahn est rentrée en Corée du Sud pour donner naissance à sa fille qui est maintenant âgée de sept ans, et elle a ensuite repris ses activités sur le circuit sud-coréen.

Alena Sharp, de Hamilton, en Ontario, a joué la normale (71) et pointe à égalité au 38e échelon. Sa compatriote Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, a suivi un coup derrière.

Ç’a été beaucoup plus difficile pour d’autres golfeuses. La championne en titre, Angela Stanford, a trébuché et complété le parcours en 76 coups. Quant à la troisième joueuse au monde, Lexi Thompson, elle a effectué trois coups roulés pour conclure son 18e trou et a remis une carte de 77.

Le Championnat Evian est de retour au mois de juillet cette saison, après avoir été déplacé en septembre. L’objectif de cette manoeuvre au calendrier est d’éviter les pluies saisonnières, qui ont écourté le tournoi à 54 trous à deux reprises.

Articles connexes