Connexion
MENU

Corey Conners trouve moyen de profiter de cette pause forcée

Par La Presse canadienne, avec le concours de Golf Canada

Comme la plupart des gens, Corey Conners découvre de nouvelles et inédites manières de passer le temps tout en observant les mesures de distanciation physique instaurées en réaction à la pandémie de la COVID-19.

Cela peut signifier de représenter ses Maple Leafs de Toronto en jouant à NHL 20 sur sa nouvelle console XBox, de lire des bouquins, de cuisiner avec sa femme Mallory, de faire de l’exercice ou de nettoyer la maison. Conners a même enfilé les bottes western qu’il a gagnées au Valero Texas Open de l’année dernière et a fait le tour de la maison pour y infuser une « énergie positive ».

« Ça a été génial de passer plus de temps avec ma femme à la maison, nous ne sommes pas vraiment habitués à y passer de longues périodes, donc ça nous a plu, » raconte Conners lors d’une conférence téléphonique tenue mercredi, avec les fameuses bottes en périphérie immédiate. » Je ne planifie rien en ce moment pour revenir en mode compétition et entraînement. Je pense que j’attendrai une semaine ou deux, car cela a été formidable pour mon corps et mon esprit de se rafraîchir et se réinitialiser. »

Conners, originaire de Listowel, en Ontario, et son épouse ont envisagé de rentrer au pays le 12 mars après l’annonce du PGA Tour d’interrompre la joute du Championnat des joueurs, mais ils ont finalement choisi de demeurer à leur domicile de Palm Beach Gardens, en Floride.

La même journée, le PGA Tour a aussi annulé le Valspar Championship, le Dell Match Play et le Texas Open de San Antonio – où Conners espérait défendre son titre.

Aussi décevant que cela ait été pour Conners, le report de certaines autres dates qu’il avait encerclées sur son calendrier a frappé plus durement.

Il s’était qualifié pour le Tournoi des Maître pour une troisième fois en carrière, mais le tournoi majeur a été reporté à une date toujours inconnue, probablement en octobre. Il allait aussi vraisemblablement représenter le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo, mais les Jeux ont été repoussés à 2021.

« C’était l’un de mes grands objectifs ces deux dernières années, essayer de me donner une chance de faire partie de cette équipe, » déclare Conners à propos des Jeux olympiques. « J’ai assez bien joué pour être en bonne posture pour faire partie de l’équipe mais, vous savez, les choses sont hors de mon contrôle, ce qui me motive toujours. »

L’Omnium canadien RBC, qui se déroulera le 11 juin au St. George’s Golf and Country Club de Toronto, risque également d’être annulé. Le maire de Toronto, John Tory, a annoncé mardi que la ville annulait ses permis pour tous les rassemblements publics jusqu’au 30 juin.

Bien que l’édit ne s’applique pas aux événements sportifs organisés sur une propriété privée – comme l’Omnium canadien – il a mis fin aux concerts prévus le vendredi et le samedi soir du tournoi alors que les Chainsmokers et Keith Urban devaient s’y produire, sur le terrain d’une école voisine.

Golf Canada a publié un communiqué après l’annonce de Tory disant qu’il respectait la décision de la ville et aurait une annonce sur le sort de l’Omnium canadien pendant la semaine.

« J’ai vraiment hâte d’y arriver, si nous pouvons jouer, mais nous devrons voir, » dit Conners. « Je serais vraiment déçu si (le tournoi) était reporté, mais ce n’est évidemment pas une décision facile et il y a des raisons très valables pour que les choses soient annulées ou reportées. »

« J’attendais ça avec impatience toute l’année, et c’est tellement plaisant de jouer devant les fans canadiens. Le soutien est incroyable à leur Omnium canadien RBC, donc s’il est disputé, je serai très heureux de faire partie du ‘mix’, mais sinon, on attendra à l’année prochaine. »

En attendant, Conners se contente de sillonner la maison, de faire la lecture de titres comme « Pound The Stone » de Josh Medcalf et de jouer à Forza Racing et ‘chell’ (NHL 20), mais il admet qu’il n’est pas encore prêt à affronter d’autres joueurs en ligne.

« Mais je vais commencer à m’énerver sous peu, je pense, et je veux y retourner, » déclare Conners. « J’ai hâte de voir ce que décidera le PGA Tour, quand nous pourrons recommencer à jouer des tournois, puis faire mes plans à partir de là. »

Articles connexes