Connexion
MENU

Céleste Dao : dans la cour des grandes

Par John Chidley-Hill/ La Presse Canadienne
Céleste Dao (Golf Canada)

De voir les sœurs Henderson à l’œuvre, la sixième golfeuse au classement mondiale, Brooke, et sa sœur et cadette, Brittany, fut l’une des meilleures expériences de la jeune carrière de Céleste Dao. Elle espère pouvoir mettre ces leçons à profit cette semaine lors de l’Omnium féminin des États-Unis.

Dao a eu l’occasion d’observer les sœurs Henderson l’an dernier à sa première présence au mythique tournoi et elle est de retour parmi les aspirantes cette semaine, tout comme Brooke Henderson. Elles seront rejointes par leurs compatriotes Megan Osland et Naomi Ko au Country Club de Charleston, en Caroline du Sud.

« Les observer autour des verts, étudier comment elles abordent les coups d’approche et les endroits qu’elles visent…, » s’émerveille Dao au sujet des Henderson. « Ensuite, elles se penchent là-dessus pour identifier différentes options. Elles sont vraiment concentrées sur les verts, prennent des notes et trouvent tous les angles possbles. »

Dao, de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, au Québec, évolue toujours au niveau amateur mais s’est toutefois qualifiée pour le deuxième tounoi majeur de la saison du circuit de la LPGA lors d’une épreuve de qualification tenue au TPC Boston le 6 mai dernier. Osland, de Kelowna, en Colombie-Britannique, s’est qualifiée le même jour lors d’un événement tenu au Bradenton Country Club en Floride. Ko, originaire de Victoria, s’est pour sa part qualifiée lors d’une épreuve régionale tenue au Club OGA de Woodburn, dans l’Oregon, le 26 avril.

Henderson, véritable phénomène âgée de 21 ans, sera de la partie en tant que gagnante du Championnat féminin de la PGA de 2016, mais aurait pu y être selon plusieurs critères de sélection.

« Plus jeune, (Brooke) a toujours été mon idole et un excellent modèle à suivre », confie Dao, âgé d’à peine 18 ans.  « J’ai joué une ronde d’entraînement avec elle l’année dernière. J’ai beaucoup appris d’elle et de sa sœur. »

Osland évolue sur le circuit Symetra depuis 2016 et la golfeuse de 26 ans vise l’obtention de son brevet en LPGA d’ici un an. Ce sera sa première apparition à l’Omnium féminin des États-Unis et, comme Dao, elle espère que ce sera une occasion d’apprentissage.

« Je peux apprendre beaucoup au contact des meilleures joueuses au monde, voir comment elles se préparent, comment elles abordent le parcours et ce genre de choses, » a déclaré Osland. « Je pense que dans l’ensemble, ce sera une expérience vraiment cool de jouer aux côtés d’elles et de voir comment mon jeu se compare à toutes les autres. »

Osland a disputé une ronde d’entraînement mardi et a décrit les allées comme étant fermes et les verts, rapides – ce qui est parfait pour son style de jeu. Elle apprécie le fait que de gagner sa qualification à la dure et de jouer dans un tournoi majeur représentent déjà un nouveau défi pour sa carrière.

« C’est certainement le plus gros tournoi auquel j’ai participé jusqu’à présent et je dirais que c’est le plus gros tournoi de golf féminin » renchérit-elle. « Juste de jouer, d’être là-bas et de performer à ce niveau, j’en suis vraiment excitée. Je suis contente d’être ici. « Cette semaine, je vais simplement me présenter et jouer de mon mieux puis voir ce qui va se passer. »

Articles connexes