Connexion
MENU

Brooke Henderson vise d’autres titres à la veille d’une période fort occupée

Par Adam Stanley/ La Presse Canadienne
Brooke Henderson (Jonathan Ferrey/Getty Images)

DUNROBIN, ON – Même si Brooke Henderson profite d’un congé à la maison, elle est fin prête pour ce qui s’annonce comme une séquence fort accaparante.

La vedette canadienne du golf, qui a dirigé mardi une clinique pour les jeunes au profit de la Classique Kevin Haime Kids to the Course tenue mardi au Eagle Creek Golf Club, jouera six tournois consécutifs à partir de la semaine prochaine. Après une autre semaine de congé au terme de ce bloc, l’athlète de 21 ans originaire de Smiths Falls, en Ontario, disputera quatre autres épreuves consécutives.

Henderson sera également à Aurora, en Ontario, le 2 juillet, pour une apparition spéciale sur le site de l’Omnium féminin CP qui a lieu en août, un événement dont elle est championne en titre.

Bien qu’Henderson compte déjà une victoire cette année – sa huitième en carrière, obtenue au Championnat Lotte disputé à Hawaii, ce qui lui a permis d’égaler le record canadien de victoires sur les grands circuits – elle a aussi raté deux fois la coupe, ce qui, elle l’admet, n’est pas normal pour elle. Plus tôt cette année, Henderson a dû abandonner deux événements pour cause de maladie.

Malgré tout, elle affirme qu’elle est satisfaite de son année à date.

« Gagner, c’est agréable, » a-t-elle dit. « C’est amusant pour moi d’avoir ces objectifs, et ce sont des objectifs réalistes. C’est une séquence très occupée qui s’amorce et si je peux jouer selon mes capacités, je peux m’insérer dans la course. »

Henderson et sa sœur aînée Brittany ne rentrent pas trop souvent à la maison par les temps qui courent. Bien que leur famille habite toujours à Smiths Falls, la fratrie passe plus de temps dans une maison à Naples, en Floride. Mais même quand Brooke n’est pas dans la région, sa présence se fait sentir.

Kevin Haime exploite un terrain d’exercice dans le quartier ouest d’Ottawa et a mis en place une initiative de golf junior qui, au cours des 12 dernières années, a permis à de nombreux jeunes de devenir membres gratuitement. Il a déclaré que l’impact d’Henderson sur le golf junior au Canada est « incommensurable. »

« Les enfants l’idolâtrent carrément. Et pas que les filles. Les garçons aussi. Ce sont des adolescents, » confie-t-il. « Tout le monde pense que Brooke est géniale. »

Pendant la clinique, Henderson a raconté des anecdotes de son parcours sur le circuit de la LPGA et a donné des conseils aux jeunes golfeuses et golfeurs présents.

En ce qui a trait à sa propre carrière, Henderson a déclaré qu’elle tenterait d’améliorer son petit jeu lors des prochaines semaines.

Bien que son score moyen la place au quatrième rang du circuit de la LPGA, ses coups roulés lui ont causé quelques ennuis cette année. Elle changera de fer droit pour le Championnat Pure Silk de la semaine prochaine.

Henderson a déclaré qu’elle appréciait le parcours River Course au Kingsmill Resort de Williamsburg, en Virginie, où elle avait terminé quatrième en 2018.

« Le parcours est luxuriant et bordé d’arbres, ce que j’aime beaucoup. J’ai déjà joué correctement ici, mais je pense que je pourrais potentiellement faire encore mieux, » affirme-t-elle. « J’ai toujours hâte à cette semaine de l’année. »

Henderson avoue qu’elle est également fort enthousiaste à l’idée de participer à l’Omnium féminin des États-Unis, le prochain tournoi majeur de la LPGA, qui se déroule du 30 mai au 2 juin à Charleston, en Caroline du Sud, et ajoute que cela devrait lui donner un coup de pouce pour conclure la saison.

Henderson, qui a dû déclarer forfait après la première ronde de l’Omnium des États-Unis l’an dernier en raison du décès de son grand-père, a déclaré que ce tournoi était bien spécial.

« Dès que vous y mettez le pied, vous constatez que l’ambiance est tellement différente, » confie-t-elle. « L’Omnium féminin des États-Unis est un événement important que j’espère pouvoir remporter avant la fin de ma carrière. »

Henderson a également apprécié regarder du golf récemment. Elle a déclaré que voir son compatriote canadien Corey Conners remporter son premier titre sur le circuit de la PGA en avril était « irréel. »

Henderson relate que la victoire de son compatriote l’a inspirée à s’entraîner un peu plus et lui a insufflé de l’énergie.

« C’est un travail difficile, c’est certain, mais c’est aussi mon rêve d’être ici, » conclut Henderson. « Quand j’ai une chance de gagner, ça le rend le tout encore meilleur. Cela me réjouit, car en tant que petite fille, c’est ce dont je rêvais et maintenant je vis ce rêve. »

Articles connexes