Connexion
MENU

Brooke Henderson est enfin de retour en action à l’Omnium britannique féminin

Par John Chidley-Hill/ La Presse Canadienne
Brooke Henderson (Getty Images)

Il est temps pour Brooke Henderson de recommencer à jouer au golf compétitif.

Henderson effectuera son départ en début d’après-midi jeudi à l’Omnium britannique féminin au Royal Troon Old Course de Troon, en Écosse. Ce sera son premier tournoi officiel depuis janvier, après une pause de sept mois qui est, selon la principale intéressée, la plus longue de sa carrière dans le golf compétitif depuis l’époque où elle fréquentait l’école primaire.

« Ce sera amusant; ça fait un petit moment que je n’ai pas ressenti ce genre d’adrénaline. J’ai vraiment hâte », a confié Henderson, qui avait fini quatrième au Tournoi des Championnes Diamond Resorts le 16 janvier, avant d’enregistrer une 15e position

à l’Omnium Gainbridge LPGA de Boca Rio une semaine plus tard.

Henderson prévoit toujours s’absenter de la portion du calendrier de la LPGA en Australie, et hésitait à prendre part à la portion asiatique. La pandémie de COVID-19 a pris la décision pour elle.

« J’étais heureuse de ne pas être prise là-bas, puis les choses se sont précipitées par la suite, a évoqué Henderson. Tout ceci est très malheureux, mais en même temps, on peut tirer des leçons positives.

« Ma famille est en santé, et j’espère que ça restera ainsi, et j’ai pu faire des choses que je n’ai habituellement jamais le temps de faire », a-t-elle ajouté.

Cette période d’arrêt a fait dégringoler Henderson à l’extérieur du top-10 mondial; elle est maintenant à égalité en 37e position. Une solide prestation à Troon pourrait cependant lui permettre de retrouver sa place parmi l’élite mondiale.

« J’ai vraiment hâte de reprendre l’action, et je suis heureuse que la LPGA a modifié son calendrier et conçu un plan pour assurer la santé et la sécurité des joueuses et de tous ceux qui gravitent autour du circuit en cette période unique de l’histoire », a confié l’Ontarienne.

« Je suis très reconnaissante envers tous ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour relancer nos activités », a-t-elle ajouté.

Elle sera accompagnée cette semaine à l’Omnium britannique féminin de sa compatriote Alena Sharp, de Hamilton, en Ontario, qui connaît de très bons moments sur le circuit de la LPGA depuis la relance des activités le 31 juillet au Championnat Drive On. Sharp est présentement 42e au classement mondial.

Articles connexes