Connexion
MENU

Benson à un petit coup d’un tournoi de 3 millions $ à la PGA et… plus !

Par Mario Brisebois (Collaboration spéciale – Au19e.ca)
Yohann Benson (Photo courtoisie du Circuit Mackenzie, Allen McEachern)

Chose certaine, on ne pourra pas accuser Yohann Benson ne pas avoir tout essayé.

De retour au jeu à 7h45 mardi matin au club PGA National, de West Palm Beach, pour une prolongation après avoir enregistré un scintillant 65 (-6) la veille, le porte-couleurs de la PGA du Québec et maintenant du Mirage depuis ces derniers jours a échappé de manière crève-cœur sa participation à l’Omnium de Porto Rico au calendrier du circuit de la PGA, cette semaine.

On a joué le 18e à normale cinq à trois occasions. L’Américain Dylan Meyer y est allé birdie-birdie-birdie contre birdie-birdie-normale pour Yohann.

Le «jeune» vétéran de 39 ans a failli réussir un troisième birdie de suite.

Il était un des trois finalistes pour une place disponible au tournoi doté de trois millions de dollars.

«Félicitations à Dylan!», a écrit Yohann en bon sportif sur ses réseaux sociaux, qui s’était qualifié à l’Omnium américain en 2006 remporté par Tiger.

«Dylan est tout un golfeur. Il a été numéro un chez les amateurs», a-t-il ajouté dans un entretien avec son ami Gilles Terroux.

Au premier vert, il avait dû caler un roulé de 30 pieds pour rester en vie.

Capable d’enseigner et aussi de jouer…très très bien 

Aussi analyste à RDS lors des tournois majeurs, Yohann Benson joue du gros golf ces temps-ci.

Il  avait inscrit 66 pour la 3e place de la pré-qualification à Indian Spring jeudi dernier et fini 2e avec 68 au début de la semaine passée à une  étape du «Minor League Tour», au même endroit qu’il connaît bien.

Il y est pro-enseignant à cet endroit très populaire auprès de nos snowbirds-golfeurs du Québec.

«Ce qui est intéressant chez Yohann est que même s’il est en Floride l’hiver pour donner des cours pour améliorer le jeu des amateurs, il trouve le moyen de réussir ces résultats de haut niveau», mentionne Dominic Racine, directeur général de la PGA provinciale, fier de son membre.

Le secret?

«Je ne joue pas souvent, mais que voulez-vous, j’aime la compétition», réplique Yohann.

Aussi, au nombre des aspirants, Anthony Brodeur, le fils de Martin, qui lui servait de cadet, et neveu de Marc Girouard, a définitivement connu des meilleures journées devant se connecter de 80 après son 68 en pré-qualification.

Saviez-vous que ?

Voici d’autres extraits des propos de Yohann Benson:

Ses projets au Québec: «La nouvelle sera annoncée sous peu (!!!). Au Mirage, je ferai de l’enseignement, ce que j’adore, et je jouerai avec les membres».

Télé: «Je vais faire le Tournoi des Maîtres et le Player’s (Championnat des joueurs).»

Pandémie: «Aucun problème avec la Covid-19. Je dois être rendu à une dizaine de tests négatifs, dont le dernier qui m’aurait permis de prendre l’avion pour Porto Rico… ».

Rebondir selon Brigitte

Je vous dis que Brigitte Thibault, cheffe de file à Équipe Canada et de Fresno State, ne perd pas de temps pour se racheter.

Après un premier compte de 77 dans un marathon de 36 trous, lundi, au tournoi NCAA de Long Beach, en Californie, elle a égalé la normale 72 en deuxième moitié pour remonter 6e avec une ronde à faire.

La semaine dernière, la golfeuse de Rosemère avait gagné haut la main le tournoi de Las Vegas.

Une recrue à Freno State, faut-il préciser, Lory Paradis, de Blainville, se situe 33e avec 78 et 79.

À suivre…

On revient régulièrement cette semaine avec les résultats de la première qualification du circuit Mackenzie PGA Tour Canada. Raoul Ménard et Anthony Brodeur sont sur les rangs.