Connexion
MENU

Au moins trois Québécois seront de la qualification finale pour l’Omnium masculin des É.-U.

Par Mario Brisebois
Jean-Philip Cornellier (Josh Schaefer/ PGA TOUR)

 La représentation du Québec à l’étape finale des qualifications de l’Omnium des États-Unis s’effectuera en trio à compter du 20 mai et jusqu’au 3 juin lors de marathons de 36 trous disputés le même jour.

Après Keven Fortin-Simard, du club Lac Saint-Jean, et Max Gilbert, de Saint-Georges de Beauce, qui ont obtenu leur laissez-passer dans la région de Boston 6 le mai, Jean-Philip Cornellier en a fait autant le 13 à Troy, dans l’État de New York.

Le golfeur de Saint-Césaire, associé au club Pinegrove cette saison, a égalé la normale par temps frisquet partout dans le nord-est américain, comme ici, pour mériter une des trois places lors de la journée finale des sélections entreprises le 29 avril.

Couronné champion de la PGA du Canada a en 2017, l’ex-capitaine des Carabins de l’Université de Montréal est des 500 « survivants » sur 8 602 aspirants. À la toute fin, il n’en restera que 50.

Cette année, l’Omnium retourne au club Pebble Beach, en Californie, du 13 au 16 juin.

Fin de l’attente…

Longtemps entraîné par Pierre Dugas, co-gagnant du prix Pierre-Nadon en 2018 en compagnie de Roger Lauzon, Cornellier a déjà participé à un tournoi de la PGA. C’était Hartford en 2015, où il avait réussi à traverser l’épreuve de qualification.

Cette expérience en finale s’avère toutefois sa première.

Marc-Olivier Plasse, un amateur de Kanawaki, a mis l’effort en jouant 72, mais il a été défait en prolongation. Il se croise les droits étant substitut à l’instar de Yohann Benson, de Laval-sur-le-Lac, aussi sur la liste de remplacement suite à une autre présentation à Indiana plus tôt en mai.

Pour les fervents de statistiques, Benson a été le dernier Québécois à participer, ce qui remonte à Torrey Pines (San Diego) en 2008.

Les dates et les emplacements où s’élanceront les trois espoirs au Québec n’avaient pas encore été divulgués par la USGA au moment de la mise en ligne.

Du côté des dames

Ce qui est connu, toutefois, c’est que Julie Piers, qui a fait carrière à la LPGA et qui est membre au club Royal Montréal, et Marie-Thérèse Torti, de la Vallée du Richelieu, sont des qualifiées du 13 au 16, mais à Pine Needles, en Caroline du Nord.

Il en va de même avec Céleste Dao, de Summerlea, au grand Omnium du 30 mai au 2 juin au Country Club de Charleston, en Caroline du Sud. Sa présence sera déjà sa deuxième à 17 ans.

Articles connexes