Connexion
MENU

Annulation de l’Omnium canadien RBC : « Les obstacles étaient simplement trop nombreux »

Par La Presse canadienne, avec le concours de Golf Canada
RBC Canadian Open (Marcus Oleniuk/ Golf Canada)

TORONTO – L’Omnium canadien RBC, l’un des joyaux du calendrier sportif au pays, a été annulé jeudi en raison de la pandémie de COVID-19.

Les dirigeants du circuit de la PGA ont annoncé l’annulation du tournoi dans la foulée des modifications apportées à leur calendrier de 2020. Le tournoi devait se tenir du 11 au 14 juin, au St. George’s Golf and Country Club de Toronto.

Golf Canada et ses partenaires sont maintenant en négociations pour tenir le tournoi au même endroit en 2021.

« C’est une immense déception pour nos partisans et une déception pour le golf au Canada. L’Omnium canadien est l’un des points forts de la saison pour plusieurs d’entre nous, a déclaré le président et chef de la direction de Golf Canada, Laurence Applebaum. Nous avons étudié divers scénarios pendant un certain temps, mais les obstacles étaient simplement trop nombreux à surmonter. »

Rory McIlroy, de l’Irlande du Nord, est sorti victorieux de l’édition de 2019, tenue au Hamilton Golf and Country Club.

Présenté pour la toute première fois en 1904, l’Omnium canadien RBC est le troisième tournoi en ce qui a trait à son ancienneté sur le circuit de la PGA, derrière l’Omnium britannique et l’Omnium des États-Unis.

C’est aussi la première fois que le tournoi est effacé du calendrier depuis 1944, alors que la Deuxième Guerre mondiale en avait forcé l’annulation pour une deuxième année de suite. De 1915 à 1918, l’événement n’avait pas été présenté à cause de la Première Guerre mondiale.

« Nous étions prêts à célébrer le 125e anniversaire du golf au Canada, a déclaré Applebaum. Quand vous pensez aux raisons des autres annulations, soit les deux guerres mondiales, c’est similaire.

« Présentement, nous sommes sous confinement fédéral, tandis que la province et la ville sont en état d’urgence. Il s’agit d’une pandémie mondiale. »

Le tournoi est le plus récent événement sportif canadien à être annulé ou reporté à cause de la COVID-19. Le Grand Prix du Canada de Formule 1 ne sera pas présenté en juin comme prévu, tandis que le volet montréalais de la Coupe Rogers de tennis, qui devait avoir lieu au mois d’août et accueillir l’élite mondiale du circuit féminin, a été repoussé à 2021.

Du côté féminin, l’Omnium du Canada demeure au calendrier de la LPGA. Le tournoi doit avoir lieu à Vancouver, du 3 au 6 septembre.

Même si l’Omnium canadien est annulé, la PGA espère toujours reprendre le jeu cet été.

Le circuit a présenté un plan ambitieux de reprise des activités, jeudi, qui verrait la saison reprendre au Colonial, du 11 au 14 juin, dans un tournoi télévisé, mais sans spectateurs. Selon ce plan, RBC, le principal commanditaire de l’Omnium canadien, verrait son autre tournoi, le RBC Heritage, disputé à huis clos à la fin juin.

Une annulation de l’Omnium canadien semblait de plus en plus inévitable alors que la pandémie gagnait du terrain au cours des dernières semaines. Trois tournois de qualifications régionales, prévus en mai, ont été annulés le mois dernier. Puis, la ville de Toronto a interdit tous les rassemblements publics jusqu’au 30 juin.

Bien que cette règle ne s’applique pas aux événements sportifs tenus sur des propriétés privées, la collaboration de la ville aurait été nécessaire pour le stationnement et le transport.

On ne pouvait dire jeudi de quelle façon cette annulation aura une incidence sur le calendrier à long terme de l’événement. St. George’s devait accueillir de nouveau le tournoi en 2024.

Articles connexes