Connexion
MENU

Adam Svensson a flirté avec une ronde de 59 mais signe une carte de 61

Par La Presse Canadienne
Sam Greenwood/Getty Images

GREENSBORO, N.C. — Le Canadien Adam Svensson a flirté avec un chiffre magique au golf avant de finalement terminer la journée avec une carte de 61, neuf coups sous la normale, au Championnat Wyndham, un tournoi de la PGA.

La perspective d’une ronde de 59 était à la portée du golfeur de 25 ans de Surrey, en Colombie-Britannique, après ses sept oiselets au premier neuf sur le parcours détrempé du club Sedgefield. Mais Svensson n’a réussi que deux oiselets en deuxième moitié de ronde, ce qui l’a empêché de devenir le 10e joueur de l’histoire de la PGA

à inscrire un score de 59.

Après 36 trous, Svensson affiche un score cumulatif de 129, 11 coups sous la normale. Alors que plusieurs golfeurs complétaient leur deuxième ronde du week-end, Svensson partageait le deuxième rang avec six autres joueurs, dont son compatriote Mackenzie Hughes, auteur d’une ronde de 66 vendredi.

Le Sud-Coréen Byeong Hun An présentait une fiche cumulative de 13 coups sous la normale après avoir complété 14 trous vendredi.

La meilleure ronde de l’histoire du circuit demeure le 58 de Jim Furyk au championnat Travellers en 2016.

Le Britanno-colombien Adam Hadwin est le seul Canadien à avoir joué une ronde de 59 au circuit de la PGA, ce qu’il a fait en 2017 au Challenge CareerBuilder.

Svensson a raté un coup roulé de cinq pieds pour un oiselet au 15e trou et un autre de 15 pieds également pour l’oiselet au 17e. Il y est allé d’un coup roulé de 11 pieds pour une normale, et une ronde sans boguey.

Svensson dit avoir commencé à penser à un score de 59 après avoir inscrit un oiselet au 13e trou, qui allait devenir son dernier de la journée.

« Je suis devenu un peu nerveux, mais j’étais heureux de mon jeu. J’ai raté une couple de roulés vers la fin », a-t-il analysé.

Cette ronde de 61 arrive au bon moment pour Svensson, une recrue de la PGA. Il occupait le 171e rang au classement de la coupe FedEx avant le Championnat Wyndham, dernier tournoi avant les éliminatoires.

Les 125 meilleurs golfeurs se qualifient pour les éliminatoires et s’assurent d’obtenir leur carte au circuit de la PGA pour la saison prochaine. Si Svensson ne se classe pas parmi les 125 meilleurs, il devra prendre part aux finales du circuit Korn Ferry pour tenter de conserver son statut sur le circuit.

« Je parlais à Danny (Sahl), mon cadet, qui m’a dit ‘Tu sais quoi? Va sur le terrain, sans pression, joue et on verra ce que nous pouvons faire' », a raconté le golfeur canadien.

Svensson avait réussi une ronde de 61 en janvier lors de la première ronde de l’omnium Sony à Hawaii. Il est le seul joueur cette saison à avoir réalisé au moins deux rondes de 61.

Articles connexes